Vivre dans son van

Comment vivre en van ou fourgon aménagé à l’année ?

vivre en van ou fourgon aménagé à l'année

Avec l’essor de la vanlife et le contexte anxiogène actuel, on a tous envie de tout plaquer pour vivre dans un van ! Mais est-ce autorisé de vivre en van ou fourgon aménagé à l’année ? Comment avoir une adresse quand on vit en van ? On vous guide entre le choix du fourgon aménagé, les démarches administratives et la vie quotidienne en van ou fourgon !

Vivre en van toute l’année : est-ce légal ?

C’est LA question que toute personne s’intéressant un minimum à la vanlife s’est un jour posée : est-ce légal de vivre à l’année dans son van ou fourgon ? Aucun texte d’un point de vue juridique interdit le fait de vivre en van toute l’année. Et là on vous voit venir : vous résiliez votre bail et vos abonnements, vous prenez Michel (votre chat) sous le bras et vous prenez un aller simple pour une maison roulante sans DLR (date limite de retour). Mais tout n’est pas aussi simple : si vivre en van ou fourgon aménagé à l’année n’est pas interdit, certaines règles sont à respecter et notamment concernant la domiciliation. En effet, votre van ou fourgon aménagé ne peut être déclaré comme votre résidence principale. Là c’est niet. Vous devez obligatoirement (pour rester dans la légalité) posséder une adresse postale. Mais bonne nouvelle : on connait 3 astuces pour vous fournir une adresse de domicile !

Les démarches administratives pour vivre en fourgon aménagé à l’année

Pour nous, il y a 3 aspects fondamentaux à envisager avant de se lancer dans la vie en van à l’année : le stockage de vos affaires, la domiciliation et l’assurance du véhicule (et de vous-même au passage).

Concernant vos effets personnels, il est clair que vous n’allez pas pouvoir rentrer votre appartement de 40 m² dans votre fourgon de 10 m²… Place au tri et au stockage. Vous l’apprendrez sur la route mais la vie en van ou fourgon aménagé, la bien vendue vanlife, exige d’être minimaliste. Pas de superflu à embarquer dans votre maison roulante.

Pour cela vous pouvez commencer par faire un bon tri dans vos affaires : les vêtements se revendent plutôt facilement maintenant grâce aux applications comme Vinted ou Videdressing (on vous voit avec ce tee-shirt que vous ne mettez plus depuis 3 ans mais que vous arrivez pas à lâcher…). Pareil avec vos meubles. Vous pouvez faire de nouveaux heureux grâce à la revente entre particuliers.

Et pour tout ce qui reste et qui ne rentre pas dans le fourgon ? le STO-CK-AGE ! Deux solutions : vous faites les yeux doux à votre famille ou amis pour qu’ils gardent vos affaires pendant une durée indéterminée (mais ça vous ne le dites pas !) ou vous louer un espace de stockage. Des espaces de stockage sont disponibles dans les grandes villes (entre 1 et 14 m3, pour 45 € à 140 € par mois). Et vous pouvez aussi trouver une solution alternative entre particuliers (cave, garage, grenier…) avec jestocke.com

Comment avoir une adresse pour vivre en van ou fourgon aménagé à l’année ?

On l’a dit : le van ou le fourgon ne peut être déclaré comme votre résidence principale. Pour cela vous avez 3 solutions :

  • Se déclarer chez ses parents, chez des amis… : il est tout à fait possible de vous domicilier chez votre famille ou des amis. C’est la solution la plus simple car économique… enfin presque ! Car en vous déclarant chez telle personne, vous vous rajoutez comme une part supplémentaire pour les impôts… A discuter avec l’intéressé !
  • Faire appel à un organisme spécialisé : qui agira comme une boîte postale. Le Courrier du Voyageur ou Ubidoca sont très réputés pour cela. Il faut compter entre 18 € et 40 €/mois pour ce service.
  • S’inscrire auprès d’une CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) : il faut pour cela être liée à une commune (lieu de séjour pendant la demande, activité professionnelle…). Il faut remplir un formulaire et passer un entretien (qui informe sur les droits et obligations).

Anecdote
Jusqu’en 2017, les personnes circulant en France sans domicile stable ou fixe, devaient être en possession d’un livret spécial de circulation (A ou B). L’article 195 de cette loi de 1969 a été abrogé le 29 janvier 2017.

Quid de l’assurance du véhicule ?

Si vous sautez le pas de vivre à l’année dans votre van, alors il faudra prévenir l’assureur de votre véhicule. En effet les contrats classiques assurent pour un mode loisir et non habitation. Certaines assurances peuvent être réticentes à vous assurer à l’année alors n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

Et si vous partez pour des voyages en van de plus de 3 mois hors de l’Union Européenne, sachez qu’il faudra prendre des assurances spécifiques ou locales. Sans oublier de vous assurer vous ! Quand on voit qu’une hospitalisation aux États-Unis peut coûter 20 000$, on ne prend pas le risque. Dans ce domaine, Chapka Assurances est l’assurance préférée des voyageurs au long terme. Ils proposent notamment une assurance/assistance (moins de 3 mois) ou une assurance pour les aventuriers.

Tout plaquer pour vivre en van à l’année : est-ce fait pour vous ?

vivre en van ou fourgon aménagé à l'année

Il est temps de voir si la fulltime vanlife est faite pour vous. Pour savoir si vivre en van ou fourgon aménagé à l’année vous correspond, il faut mettre les deux pieds dedans ! Faites un premier test en partant 1 ou 2 mois pour tester vos limites, appréhender la vie sur la routes… Si vous n’êtes pas propriétaire, louer un van est la meilleure solution. Ce crash test du passage de la vie sédentaire à la vie nomade vous fera comprendre si vous pouvez vous adapter à la vanlife.

Une fois votre première tentative passée, listez vos propres avantages et inconvénients de cette vie nomade. Cette liste sera personnelle. Mais d’après les expériences vécues, voici les points qui se détachent :

avantages et inconvénients de vivre en van à l'année

C’est clair qu’en choisissant de vivre à l’année dans votre van ou fourgon aménagé, vous serez loin de la célèbre routine métro-boulot-dodo. Vous posséderez une liberté de voyager, de vous déplacer et de partir où bon vous semble. Vous apprendrez à vivre plus simplement, possédant les choses essentielles.

Pour ceux voyageant en couple ou en famille, il faudra composer avec la promiscuité. Et le manque d’intimité. Et faire avec les aléas de la météo. Le budget, même s’il est de fait plus réduit, peut être plus aléatoire et moins maîtrisé (panne du véhicule par exemple).

Le choix du van/fourgon

On en parle en dernier mais c’est pourtant l’un des choix les plus important de votre nouvelle vie de vanlifer : le véhicule. Pour envisager une vie à l’année dans un van ou fourgon, il faut bien réfléchir au type de véhicule que l’on va choisir. Qu’on soit solo, en couple ou en famille, la première chose est de lister ses critères, ses envies, ses besoins. On vous a tout résumé dans notre article dédié à l’achat d’un fourgon aménagé.

Au-delà des critères personnelles, pour choisir votre futur compagnon de route, pensez également au modèle, au porteur : sa robustesse, sa fiabilité, l’approvisionnement des pièces dans le monde…

Alors prêt à vous lancer pour vivre à l’année dans votre van ? N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences en commentaire 👇


Epingle cet article sur Pinterest pour le garder sous le coude :

vivre en van ou fourgon aménagé à l'année

Photo by Daniel J. Schwarz on Unsplash