Vivre dans son van

Comment vivre en camion l’hiver ? Trois principes à respecter !

vivre en camion en hiver

Winter is coming. On est pas dans un épisode de Game of Thrones mais mine de rien, l’hiver pointera bientôt le bout de son nez ! Et avec lui son lot de petits bonheurs : froid, neige, glace, flocons, gel… Et si vous avez décidé de partir pour un petit road-trip durant les vacances hivernales, attention à bien équiper votre van ou fourgon. De l’isolation du véhicule aux équipements, voici quelques conseils pour vivre en camion l’hiver !

 

1.Vivre en camion l’hiver : bien isoler son véhicule

Pour supporter les températures négatives, il est important de se sentir au chaud dans son van. On ne dit pas que vous traînerez en short et débardeur le soir dans le camion mais si on peut éviter la tenue d’esquimau c’est pas mal !
L’isolation de votre véhicule est donc primordiale. En plus de limiter le bruit, le froid, la chaleur ou l’eau de pénétrer, une bonne isolation vous permettra de réduire votre consommation d’énergie. Et pour cela, ça se passe dès l’aménagement de votre véhicule avec le choix des matériaux. Laine de roche, laine de verre, liège, multi-couches… Faites un tour sur notre article “vivre dans son van en hiver” pour y voir un peu plus clair. Et n’hésitez pas à lire les témoignages de vanlifers (un coup d’œil par ici ou ici). N’oubliez pas de faire la chasse aux ponts thermiques (interruption de l’isolation, déperdition de chaleur) : corps creux, points de découpe, renforts de carrosserie, fenêtres et baies…

 

Astuces pour isoler son véhicule du froid 

  • Opter pour une housse isolante à poser sur le pare-brise (intérieur ou extérieur, compter 50 € – 150 €). Vous pouvez aussi fabriquer ce “volet” vous-même en achetant de l’isolant thermique. Voici un tuto sympa de Family Ross
  • Pour toutes les ouvertures donnant sur l’extérieur, vous pouvez acheter des kits prêt à poser ou fabriquer vos propres rideaux isolants. L’avantage de les faire vous-même c’est que ces rideaux seront faits sur-mesure et donc parfaitement adapté à votre véhicule. En plus économiquement vous vous y retrouverez. Et pour cela, suivez le tuto ci-dessous des maîtres du Do it Yourself : @coucouliberte. Un super tuto où votre isolant n’est autre qu’un tapis de randonnée/bivouac !

View this post on Instagram

Aujourd'hui, nous allons faire des rideaux isolants. Cela fait déjà longtemps que nous voulions le faire, et on a enfin pris le temps. . On avait déjà des rideaux isolants mais style pare-soleil tout fin, au bout d'un an et demi, ils ne ressemblent à plus rien du tout. . Lorsque l'on avait croisé @akao.van , ils nous avaient montré les leurs et ils étaient top ! Nous nous sommes donc inspirés de leur idée et fait avec les moyens du bord. __________________________ Il vous faudra: • des tapis de rando avec une face réfléchissante (il m'en à fallu 3 pour les fenêtres avant et le pare-brise) • Ciseaux • Colle neoprene • Petites ventouses de salle de bain • Petits aimants très très fort • Ducktape • Stylo ______________________________ 1. Prendre les mesures ou faire un patron de vos fenêtres. 2. Si votre tapis est trop court, coller à l'aide de la néoprène, deux tapis ensemble (je vous assure le résultat est impeccable) 3. Tracer vos formes puis découpez les tapis. 4. Aux endroits voulu pour poser les ventouses, faites un trou en enfonçant le ciseau dans la mousse. Enlever le crochet de la ventouse, mettre le cul de la ventouse dans le trou et remettre le crochet de l'autre coté du tapis. 5. Pour les endroits où vous souhaitez mettre des aimants, pour isoler un peu le métal de la porte. Faire le même procédé, mettre l'aimant dans le petit trou (pensez à le mettre dans le bon sens) et fermer le trou avec du ducktape. 6. Fini ! . On est hyper content du résultat ! C'est propre, ça isole carrément mieux que ce que l'on avait avant et surtout c'est hyper occultant. Merci les copains @akao.van pour la bonne idée ! . . . . #diy #doityourself #doityourselfproject #handmade #diyproject #vanlifediy #tuto #diyproject #homemade #craft #doityourselfers #maker

A post shared by VANLIFE | TRAVEL | PHOTOGRAPHY (@coucouliberte) on

Si vous vous fabriquez des rideaux isolants, profitez-en pour créer un rideau isolant qui se placera entre la cabine et l’intérieur de votre maison roulante.
 

2.Se chauffer pour vivre en camion l’hiver

chauffage van hiver

L’isolation c’est bien mais dans certains cas elle ne suffit pas à avoir une température correcte pour vivre en camion l’hiver. Plusieurs solutions sont possibles mais il faut garder en tête qu’installer un chauffage dans un petit habitacle nécessite de prendre des précautions. Comme avoir une bonne ventilation et posséder un détecteur de monoxyde de carbone. il existe plusieurs types de chauffage.

 

Le chauffage au gaz

Il existe différents modèles pour le chauffage au gaz (entre 1 000 € et 3 000 €). Prérequis : avoir une installation de gaz. Ces chauffages sont plutôt silencieux mais exige une vigilance étant donné que vous consommez du gaz. Un point important : vous devrez vous réapprovisionner en bouteille de gaz et il est compliqué de s’en procurer dans certains pays. Vous pouvez ajouter une bonbonne GPL et vous ferez ainsi le plein sans inquiétudes aux stations-service.

  • le chauffage d’appoint sans prise d’air extérieure : C’est la facilité car il n’est pas très cher et peut être déplacé sans difficulté. Mais il peut être encombrant et surtout il n’est pas à utiliser sur du long terme.
  • le chauffage avec prise d’air extérieure : il chauffe efficacement et son utilisation est plutôt sécurisée avec les prises d’air. Cependant il prendra de la place donc vaut mieux lui prévoir une place dès le début de l’aménagement.
  • chauffage à air pulsé : fonctionne sur le principe de l’air aspiré. Celui-ci est réchauffé au contact d’un brûleur et est diffusé dans l’habitacle grâce à une turbine. Ce type de chauffage représente 80 % du marché, le modèle le plus connu étant de la marque Truma. Simple à installer, il peut fonctionner au gaz ou sur le carburant du véhicule.

 

Opter pour un chauffage sur gasoil

Le principe du chauffage au gasoil fonctionne, comme son nom l’indique, en s’alimentant directement depuis votre réservoir. Solution très pratique mais un peu onéreuse à mettre en place (1 500 € – 3 000 €). Il existe 2 modèles : celui fonctionnant sur air (la chaleur se diffuse dans l’air via gaines et bouches) et celui sur eau (système qui chauffe un circuit d’eau, comme un chauffage central dans une maison). Même si ce chauffage est plus facile d’utilisation, il représente un bel investissement (et n’est pas très silencieux).

 

Que penser du chauffage électrique ?

Clairement pas la solution que l’on recommanderait dans un fourgon ou camion. Certes les chauffages électriques portables ne prennent aujourd’hui plus beaucoup de place. Mais ils sont tellement énergivores que vous allez y passer toute votre autonomie en énergie ! C’est bien si vous êtes au camping et que vous êtes branchés en continu sur l’électricité mais sinon c’est assez difficile d’être autonome sur de longues distances avec ce type de chauffage.

Il existe également des solutions alternatives comme le poêle à bois, le chauffage d’appoint fonctionnant avec des cartouches de gaz, le système Egloo (sorte de dôme en terre cuite fonctionnant avec des bougies -120€)…

Faites toujours attention en utilisant un chauffage à la chaleur dégagée et aux flammes de la combustion (pas d’objet inflammables à proximité) mais également aux fuites (gaz, gasoil).

 

3.Bien équiper son fourgon aménagé pour l’hiver

Deux choses sont importantes pour passer un bon hiver en camion : adapter sa garde robe et ne pas hésiter à équiper son van pour lutter contre le froid.

On le sait, en van, fourgon ou camion, il faut optimiser son espace et embarquer avec soi le minimum. Il faut donc apprendre à faire des concessions. Mais souvent les vêtements d’hiver prennent de la place dans nos placards, avec ces gros pulls en laine bien chaud. Quelques astuces :

  • Le poncho et sa double utilité : tenir chaud et servir de “cabine” pour se changer en toute discrétion
  • La technique des 3 couches : comme pour les randonnées, optez pour la technique des 3 couches pour vous habiller. On vous explique tout ici.
  • Privilégier les matières chaudes comme la laine de mérinos ou la polaire

Concernant l’équipement de votre véhicule, investissez dans une bonne couette ou de bons duvets supportant des températures négatives par exemple. N’hésitez pas à recouvrir votre sol de tapis. Cela augmente l’isolation par le sol et limite cette désagréable sensation du froid quand vous sortez les orteils du lit. Et vous pouvez également investir dans des couvertures ou plaids pour rajouter par-dessus votre couette ou pour vous emmitoufler dedans ! Enfin, ne négligez pas l’utilité des bouillottes !

De même, concernant votre camion, vous pouvez investir dans un extracteur d’humidité (environ 50 €). En plus de lutter contre l’humidité dans votre véhicule, il participera à une bonne ventilation de l’habitacle et peut même servir de hotte pour la cuisine.

 

L’importance de l’entretien pour passer un bon hiver en van

Enfin, si l’on souhaite passer un hiver agréable en camion, il est important de vérifier et contrôler l’état de santé de sa maison roulante. Avant l’hiver, n’hésitez pas à graisser les joints des portes et les serrures, histoire de ne pas à avoir à raconter un histoire abracadabrante au coin du feu !

Vous pouvez aussi vous équiper d’un produit antigel pour protéger du gel vos réservoirs et circuits d’eau ainsi que d’un liquide lave-glace pour l’hiver.

Et vous, quelles sont vos astuces pour vivre en camion l’hiver ?


Épingles cet article sur comment vivre en camion l’hiver sur Pinterest :

vivre en camion l'hiver


Photo by Luke Porter on Unsplash
Photo by 
Michael Shannon on Unsplash