Escapades à...

Visiter les Pyrénées Orientales le temps d’un long week-end

En ce moment, on rêve d’évasion, de road-trip et de plages ensoleillées ! En attendant de pouvoir voyager librement, on se concocte des petits road-trips pour explorer notre douce France. L’occasion également de se replonger dans d’anciens voyages, comme lorsqu’on est parti visiter les Pyrénées Orientales, du moins une partie. Découvrez donc notre itinéraire sur 4 jours pour vous offrir une parenthèse enchantée dans le sud ouest de la France.

Visiter les Pyrénées Orientales : 4 jours pour un séjour itinérant entre mer et montagne

Où aller dans les Pyrénées Orientales ? Que voir dans les environs de Perpignan ? Sans avoir vu tous les plus beaux endroits des Pyrénées Orientales, voici nos belles découvertes sur 4 jours. Vous pouvez faire ce circuit à bord de votre van ou fourgon, ou bien en voiture, seul l’hébergement changera. Pour ce road-trip, nous avons dormi principalement sur des spots en pleine nature et nous avons terminé au Camping La Plage à Argelès sur Mer pour un dernier jour détente au bord de l’eau.

Visiter les Pyrénées Orientales

road-trip Pyrénées orientales

Les Pyrénées Orientales se situent en Occitanie, dans le sud-ouest de la France, entre la mer méditerranée, les Pyrénées et l’Espagne. Elles sont également appelées les Pyrénées catalanes du fait du grand sentiment d’appartenance de la population à une seule entité : la Catalogne. Les nombreuses fêtes locales font référence à cette culture, comme la fête de l’ours, la procession de la Sanch… Et tout comme la gastronomie qui reflète bien cette culture catalane.

Le département se visite à toutes les saisons, tant son climat et son ensoleillement sont agréables. De nombreuses stations balnéaires égrènent la côte, comme les stations de ski qui comblent les amateurs de glisse l’hiver. C’est un joli département aux 1 000 paysages avec des lieux emblématiques comme le Canigou qui veille sur le département du haut de ses 2 784 m ou la réserve naturelle de Cerbère-Banyuls, la première réserve marine française, véritable paradis sous-marin. Sans oublier les charmants petits villages typiques, classés Plus beaux Villages de France, comme Castelnou, Eus, Evol…

Alors envie de visiter les Pyrénées Orientales ? Découvrez notre itinéraire sur 4 jours pour découvrir quelques uns des lieux magiques de cette région…

Jour 1 : Salses et Canet-en-Roussillon

road-trip Argelès-sur-Mer

Vous pouvez rentrer en Pyrénées Orientales par l’autoroute A9 si vous venez de Montpellier, Béziers ou Narbonne, ou bien par l’autoroute A61 si vous arrivez plutôt de Toulouse et Carcassonne. Le premier point de chute, la forteresse de Salses, se situe d’ailleurs entre l’A9 et la D900.

forteresse de Salses

Cette forteresse est un ouvrage militaire construit au 16e siècle, véritable verrou entre la France et la Catalogne. Construite par l’architecte espagnol  Francisco Ramiro Lopez pour Ferdinand II d’Aragon et Isabelle de Castille (souverains d’Espagne), elle est le poste de garde de la frontière. Assiégée à de nombreuses reprises, elle sera définitivement française dès 1642. Elle servira de prison en 1682 avant d’être partiellement restaurée par Vauban dès 1691. La forteresse est classée monument historique en 1886 pour éviter sa destruction.

On est tout de suite impressionné par l’imposante forteresse et ses murailles. Comptez 45 minutes pour faire la visite, vous pouvez choisir la visite guidée notamment si vous souhaitez visiter les parties supérieures du donjon. Celui-ci (sur 7 niveaux quand même) était un véritable refuge car isolé du reste de la forteresse par des ponts levis.

Infos pratiques :
Entrée à partir de 8 €. Parking gratuit près de la forteresse ou parking municipal (payant) surveillé. Pour les fourgons ou camping-cars, garez-vous sur le parking de la cave.

Direction Canet-en-Roussillon

Reprenez la route direction Canet-en-Roussillon (environ 25 mn via D11 et D81). Si vous le souhaitez vous pouvez faire un détour pour rejoindre Port Leucate plus au nord, une des plus belles stations balnéaire de la Méditerranée et plus grand port de plaisance de la Méditerranée (1 200 places).

Canet-en-Roussillon est une belle station balnéaire, la 2e plus grande ville des Pyrénées Orientales. Avec plus de 320 jours d’ensoleillement par an, elle attire les mordus de farniente avec ses 9 km de plage de sable blanc. Vous pouvez faire la visite guidée de la ville (6 €) pour retracer l’histoire de ce pittoresque village. Nous vous conseillons de ne pas louper l’Arboretum (parc de 11 ha) avec ses arbres centenaires, qui domine la plaine de la Salanque. C’est un véritable conservatoire de plantes rares. Enfin poussez un peu au sud pour rejoindre l’étang de Canet, classé zone Natura 2000. Plus de 246 espèces y sont recensées. Ne manquez pas le village des pêcheurs, 10 cabanes en bois réhabilitées en 1993 avec des matériaux traditionnels.

Pour la nuit, si vous êtes en van ou fourgon, éloignez-vous un peu de la côte pour trouver un coin tranquille en pleine nature.

Jour 2 : Perpignan, les Orgues d’Ille-sur-Têt et Prades

road-trip Pyrénées Orientales

2e jour du road-trip ! On part pour Perpignan, à seulement 15 mn par la D617. On y passe facilement la matinée pour découvrir les lieux les plus remarquables de la préfecture du département. Ville d’Art et d’histoire, Dali l’avait surnommée “le centre du Monde”. Découvrez ses rues colorées et ses allées bordées de palmiers.

A ne pas louper :

  • Le quartier autour de la cathédrale Saint-Jean Baptiste (style gothique)
  • La très belle place de la Loge
  • Les Halles Vauban pour une pause gourmande
  • Le Square Bir-Hakeim, parc de 3 hectares rénové récemment où vous pourrez y admirer les plus vieux platanes (1809), 2 palmiers centenaires de 18 m de haut et un Gingko Biloba de plus de 30 m !

Reprenez la route en direction des Orgues d’Ille-sur-Tet (30 mn via N116) pour en prendre plein les yeux !

Orgues d'Ille-sur-Tet

Bienvenue sur la lune ! C’est la première chose que l’on se dit quand on arrive dans ce lieu exceptionnel. Les Orgues d’Ille-sur-Tet sont un joyau minéral du sud de la France, un impressionnant paysage désertique. Ces curiosités géologiques sont en fait un mélange de sable et d’argile que les éléments, l’érosion et le temps ont dessiné petit à petit. Ses “cheminées de fée” qui font penser à celles en Turquie peuvent atteindre jusqu’à 10 m de haut. Vous pourrez vous balader entre ces cheminées via des sentiers aménagés. Le site est classé et protégé depuis 1981.

Infos pratiques :
Entrée à partir de 5 € (1 h de visite). Parking gratuit. Poussez jusqu’à Montalba (sur la D2) pour accéder à la table d’orientation : panorama à couper le souffle au rendez-vous !

Petit tour à Prades, au pied du Canigou

Rejoignez le charmant village de Prades, au pied du massif du Canigou, véritable cité artistique ! Ancienne cité fortifiée du 9e siècle, ses façades décorées, ses fontaines sculptées ou encore ses anciens lavoirs témoignent de la prospérité bourgeoise des siècles précédents. S’il y avait un monument à ne pas louper : l’église Saint-Pierre. Construite au 17e siècle sur les bases d’une église romane, son chœur abrite un magnifique retable baroque (partie postérieure et décorée d’un autel) dédié à saint Pierre. L’œuvre est même classée monument historique et est le plus grand retable baroque de France !

Déambulez dans les charmantes ruelles de la ville et ne manquez pas d’y découvrir la cuisine locale : la cargolade, grillade d’escargots sur sarments de vigne ou encore la fameuse crème catalane à base de jaune d’œufs, d’agrumes, de sucre et de lait.

Trouvez-vous un petit coin tranquille pour la nuit, soit au bord de La Têt soit face au Pic du Canigou où l’on se rendra le lendemain !

Jour 3 : journée de randonnée à la montagne sacrée

Le Pic du Canigou (ou Canigo en catalan) est un lieu incontournable quand on vient visiter les Pyrénées Orientales. Plus haut sommet oriental des Pyrénées, son sommet atteint 2 784 m. Classé Grand Site de France en 2012, de nombreux sentiers de randonnées permettent de l’approcher. De la randonnée classique sur une journée à l’expédition de plusieurs jours avec un guide de montagne, c’est à vous de choisir. Vous aurez en tout cas un magnifique point de vue sur le Roussillon, les Pyrénées et la méditerranée. Par temps dégagé on dit même qu’on peut apercevoir Barcelone… Le pic du Canigou est surnommée “la montagne sacrée des catalans” : c’est un véritable emblème pour la population locale. A noter que la première ascension fut réalisé en 1280 par Pierre III d’Aragon.

Pour la randonnée, rendez-vous au chalet des Cortalets (à 2 150 m – environ 1 h depuis Prades) le point de départ pour une excursion à la journée. Comptez environ 4 h aller/retour (8 km) pour le trajet, sans compter votre temps de pause.

randonnée Pyrénées Orientales
Pic du Canigou

Vous pouvez télécharger le détail des randonnées du Pic du Canigou ici.

Outre la randonnée, ne manquez pas de voir l’abbaye de Saint-Martin du Canigou (style roman) où la communauté des béatitudes (catholiques) y vit toujours.

Selon le timing, nous vous conseillons de reprendre la route direction Argelès-sur-Mer (environ 2h15) pour pouvoir profiter de ce dernier jour de séjour itinérant entre mer et montagne… au bord de la méditerranée ! L’étape au camping La Plage (avenue du Général de Gaulle) est plus que bienvenue pour recharger les batteries.

Jour 4 : détente à Argelès-sur-mer

Profitez du dernier jour de ce long week-end pour vous reposer ! Profiter de la plage à Argelès-sur-Mer ou flânez le long de ses allées bordées de pins. L’occasion peut-être d’explorer les magnifiques fonds marins de la région en pratiquant le snorkeling ou la plongée. Vous pouvez réserver votre activité avec l’office de tourisme de la ville.

Si vous le souhaitez vous pouvez même descendre à Banyuls pour explorer le paradis maritime de la réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls. De l’île Grosse au cap Peyrefite, la beauté de la côte Vermeille se retrouvent sous la surface de l’eau. Cette réserve est un site de plongée incontournable de la côte méditerranéenne créée en 1974 pour préserver ce patrimoine écologique remarquable. Elle fait partie du réseau Réserves Naturelles de France et s’étend sur 6,5 km (650 ha de mer). C’est plus de 1 200 espèces animales que vous pourrez croisez sur les 3 sites accessibles : les 3 Trois Moines, les Tignes et le Cap l’Abeille.


Epingle cet article sur Pinterest pour le garder sous le coude :

Visiter les Pyrénées Orientales le temps d'un week-end