Portraits

Road trip en 4×4 aménagé avec les Artisans de demain

road trip en 4x4 aménagé

Ce mois-ci découvrez le portrait de Camille & Illiès, alias les Artisans de demain, qui ont vécu de belles aventures durant leur road trip en 4×4 aménagé, à travers les pistes d’Afrique et d’Asie !

Rencontre avec les Artisans de demain

Illiès peux-tu présenter Camille et inversement ?

Illiès est toujours curieux, il a toujours milles questions à poser. Son envie d’apprendre est communicative. 
Camille m’a appris que dans le voyage ce ne sont pas les paysages qui le rend unique, mais les personnes qui croisent notre chemin.

Que faisiez-vous avant de vous lancer dans votre grand voyage ?

Camille finit ses études supérieures. Et Illiès bossait dans des bureaux à Paris.

Qu’est-ce qui vous a poussé à partir en Afrique ?

On ne saurait toujours pas trop dire quoi. Illiès voulait partir en Asie du Sud-Est, Camille en Amérique Latine. Nous ne connaissions (presque) rien de l’Afrique australe et c’est certainement ça qui nous a inspiré !

Camille peux-tu nous parler du livre que tu as écris ?

Il s’agit d’un guide culturel sur l’Afrique du Sud, pays dans lequel nous avons vécu longtemps au début de notre périple. Contrairement aux guides touristiques classiques, il ne donne ni les bonnes adresses ni les bons hôtels. Cependant il permet de comprendre la richesse et la complexité de la culture sud-africaine. 

Road trip en 4×4 aménagé en Afrique

La présentation de votre chaîne Youtube fait rêver : 50 000 km, 3 ans, plus de 20 pays visités…. Où en sont les chiffres aujourd’hui ?!

Ahah c’est vrai qu’on a écrit ça. Pourtant on aime pas trop compter en chiffres. Tu peux avoir mis les pieds dans tous les pays du monde sans pour autant essayer de les comprendre…

Qu’avez-vous fait pendant 6 mois en Afrique du Sud ?

C’était le tout début de notre voyage. Nous avons travaillé pour économiser, mais aussi fait des missions de volontariat. En parallèle nous préparions l’expédition avec un véhicule aménagé. 

Vous décidez de partir en « vantour » avec un 4×4 à la rencontre des Artisans de demain. Expliquez-nous ce projet !

Ce projet est né de nos découvertes lors des missions de volontariat. Nous apprenions tellement qu’on souhaitait en découvrir toujours plus et nous rencontrions des personnes extraordinaires qui nous redonnaient confiance dans l’avenir de notre planète. Nous n’avions qu’une envie : continuer à apprendre encore et encore auprès de ces “artisans de demain”. Au bout d’un moment, ça nous a semblé évident. Si ces rencontres nous inspirent, elles méritent d’inspirer le plus grand nombre. C’est ainsi qu’à germé l’idée de faire des vidéos. 

Comment se déroulait les rencontres : étaient-elles prévues en avance ou spontanées ?

Ca dépend. Souvent le destin nous donne un bon coup de main. On arrive dans un endroit, on fait des rencontres, on parle de notre projet et tout de suite tout le monde à une idée de personne à nous présenter. C’est incroyable à quel point tout le monde connaît un artisan de demain à coté de chez soi. Pour notre tour de France, nous avons fait différemment et contacté tout le monde à l’avance.

Quelle est la plus belle rencontre faite si vous deviez en choisir une ?

C’est très très difficile comme question. Il y en a trop pour n’en choisir qu’une. Finalement ce sont celles du quotidien, ceux qui nous aident sans rien attendre en retour. Qui nous invitent à manger, à dormir ou à acheter un terrain sur place pour s’installer (ça nous arrive souvent ahah). Dans notre vie d’avant, on était plus trop habitué à accueillir l’inconnu avec autant de bienveillance. C’est une des plus belles leçons de notre voyage. 

Un road trip à bord de quel véhicule ?

Vous avez effectué votre périple en Afrique et au Moyen Orient à bord d’un 4×4 Toyota avec tente de toit. Quel est son petit nom et pourquoi ce surnom ?

C’est un Land cruiser 100 de 1998. Mais comme c’était un peu formel on l’a surnommé “La grosse baleine”. Bon on est pas allé chercher très loin : elle est bleue, elle est immense. C’est notre première voiture, avant elle on faisait tout en transport en commun ou stop. Alors au début on avait l’impression de conduire un paquebot (bon c’était avant que Timothé nous propose Jafar l’autocar pour la France ahah).

 Pouvez-vous nous décrire l’aménagement de ce bolide et comment vous vous organisez au quotidien ?

L’aménagement c’est un peu qu’il n’y a pas d’aménagement. Nous n’avons jamais pris le temps de le faire. Il y a des vieux tiroirs rapiécés dans le coffre que l’ancien propriétaire du véhicule nous a offert. On y stocke la nourriture, nos vêtements et le petit réchaud. Nous n’avons pas de frigo, pas de table, pas d’espace pour vivre à l’intérieur. La cuisine, la douche, tout se fait dehors. Le meilleur endroit c’est la tente de toit. Dormir en hauteur au milieu de la nature, c’est la meilleure sensation au monde

Est-ce pratique comme véhicule pour traverser l’Afrique et le Moyen Orient ? A choisir auriez-vous porté votre choix sur un autre type de véhicule ?

S’il fallait tout refaire, nous conserverons un Toyota 4X4. Tout d’abord pour la fiabilité du véhicule, mais aussi pour sa popularité : il y en a partout, tout le monde a les pièces, tout le monde sait les réparer. De plus on est beaucoup plus discret qu’avec un fourgon ou un camping car, on passe partout sans jamais avoir à se restreindre parce qu’une piste semble trop périlleuse. Tant qu’il fait beau, c’est le rêve : on cuisine dehors, on vit dehors. Par contre on a trouvé ses limites au Pakistan en plein hiver. Quand il commence à neiger, ne pas avoir d’intérieur c’est tout de suite plus problématique.

Retour en France et confinement. Comment avez-vous vécu cette période ? Comment vous êtes-vous occupés ?

Comme tout le monde, on a été un peu abasourdis par la rapidité des événements.  Nous étions censés rentrer un mois en France pour la sortie du livre de Camille puis repartir au Pakistan. Nous n’avons jamais pu retourner au Pakistan depuis. Il a fallut un petit temps d’adaptation avant de rebondir sur un nouveau projet : Les Artisans de demain en France

Un nouveau projet émerge donc : partir à la rencontre des artisans de demain…en France. Et pour celui-ci vous troquez la baleine pour un camping-car ! Comment s’est passé la transition ?

Voyager en 4X4 en France ça n’aurait pas vraiment eu de sens. Alors quand AVIS car-Away à proposer de nous accompagner dans notre projet, on s’est dit que c’était le moment parfait pour tester un véhicule totalement différent. Après avoir passé pas mal de temps avec nos amis Camille et Thomas (@leonledaron) on avait très envie de tester le camping car.

 Comment se passe la vie en camping-car ?

C’est une toute autre routine, beaucoup plus confortable. On est plus autonome (on peut rester plus longtemps sur un spot sans manquer d’eau ou sans souffrir des intempéries). Pour travailler c’est vraiment idéal !


Epingle cet article sur un road trip en 4×4 aménagé sur Pinterest pour le garder sous le coude :