Nos coups de coeur

Rencontre de voyageurs nomades : la Vanlife vu par les Coflocs

vanlife le film

Hier soir nous assistions à l’avant-première du tout nouveau film réalisé par Florian Mosca & Laurent Lingelser, alias Les Coflocs : Vanlife – à la rencontre des nouveaux nomades. Ce film sur la vanlife permet de partir à la rencontre de voyageurs nomades, qui ont décidé d’arpenter les routes du monde avec leur combi Volkswagen, leur 4×4 aménagé ou encore leur tiny house. Touchant, ce film est une véritable ode à la liberté et au voyage. On vous en dit plus.

Rencontre de voyageurs nomades : génèse du film

VANLIFE, n.f : fait d’habiter et de voyager dans un véhicule aménagé.
Synonyme : liberté, autonomie, kiff ultime !

Voyager en van, que ce soit pour un week-end autour de chez soi ou à l’autre bout du monde pour un séjour à durée indéterminée, offre une sensation de liberté inégalée. Rouler sur des petites routes peu fréquentées, se garer en pleine nature, changer de panorama tous les soirs, faire de belles rencontres, partager un café, une bière ou un repas autour d’un feu de camp, changer ses plans, son itinéraire… ainsi va la vie à bord d’un van.

La Vanlife, c’est profiter de chaque instant, retourner à l’essentiel, voyager au gré de ses envies, sans renoncer à son confort grâce à cette maison sur quatre roues dans laquelle on peut dormir, manger et même travailler.

Le tournage

“Vanlife : à la rencontre des nouveaux nomades” est la dernière pépite réalisée par le joyeux duo des Coflocs. Ce film-documentaire nous embarque à la découverte de la vanlife à travers 9 portraits de voyageurs. En solo, en couple ou en famille, ils ont tous un point commun : aimer la liberté que procure le voyage nomade.

Depuis de nombreuses années, Les Coflocs réalisent des vidéos de voyage et d’aventures partout dans le monde. Ils ont notamment créé la série « Génération », s’immisçant dans le quotidien de jeunes en visa Working Holiday, d’Expatriés et de voyageurs en Tour du Monde.

Le tournage a débuté en octobre 2019 (déjà !) en Norvège pour se poursuivre à l’autre bout du globe : Australie, Nouvelle-Zélande, États-Unis et Chili. Le contexte particulier que nous avons connu a ralenti le tournage mais n’a pas ôté la volonté aux deux réalisateurs de nous offrir un aperçu de ce qu’ils ont pu vivre et ressentir à la rencontre de voyageurs nomades, à la rencontre de gens ordinaires au destin extraordinaire. On avait d’ailleurs échangé avec eux en plein tournage.

Je pense pas qu’on inventera quelque chose de mieux dans l’avenir

Jean-Luc & Rosita

Portraits de nomades

9 équipages sont au générique de “Vanlife : à la rencontre des nouveaux nomades” :

Il y a les aventuriers et aventurières solo comme Ludivine en Norvège, Yuna en Nouvelle-Zélande et Samuel en Australie. Puis les couples à l’autre bout du monde : Steven et Carla en Australie ou Joana et Éric aux États-Unis. Mais aussi les couples en France : Morgane et Jeff en Bretagne, Yunaë et Jonathan dans le Jura et Jean-Luc et Rosita dans la Loire.

Points communs de tous ces voyageurs : ils ont délaissé leur vie sédentaire, pour un temps ou à durée indéterminée, pour partir sur les routes. Aspirer à une vie plus simple et minimaliste. Se contenter de ce qu’ils ont. Vivre leur vie plutôt que de la regarder passer. Profiter des instants présents.
Le fil conducteur de ce film est que, malgré des profils et des âges différents, tous ont la même aspiration. En plein changement de vie, ils ont choisi de fuir un monde qu’ils ne reconnaissaient plus pour devenir géographiquement libre.

Alors en solo, en couple ou en famille, tous avaient en eux cette envie de voyage, ces rêves de road-trips, se besoin d’explorer les routes. En van, en 4×4 ou en tiny house le chemin est le même : la liberté. Avec une plaque d’immatriculation pour seule adresse, la vie est rythmée par les envies. Le road-trip, la route s’est peu à peu transformée en mode de vie.

Point de départ et réalité

Un déclic, une envie enfouie depuis longtemps, un accident, une prise de conscience, un diplôme… Tous ces vanlifers ont voulu quitter leur routine pour vivre en van. Et le constat est le même : cette vie de nomade apporte tellement que la vie sédentaire ne leur manque pas.

Quand ton entourage te dit “oulala c’est pas une bonne idée”, quand tu entends ça et bien vas-y tête baissée, ça veut dire que c’est le bon choix !

Samuel

Et si tous aiment ce mode de vie, il ne faut pas se fier aux belles illusions que les réseaux sociaux peuvent véhiculer. Car la vanlife n’est pas toute rose et connait également son lot de galères. Dépendance vis à vis de la météo, le voyage en van n’est pas si idyllique. Quand il pleut pendant plusieurs jours, que l’humidité s’infiltre partout, que les galères mécaniques s’invitent, on peut déchanter.

Partez à la rencontre de voyageurs nomades

Comme vous l’avez peut-être vu, nous avons assisté à l’avant-première mercredi 15 septembre à Paris. Après le stress de la présentation, les Coflocs étaient heureux de pouvoir délivrer leur vision de la vanlife mais aussi celle de tous les protagonistes. Dans un lieu magique, le Wonderland, la soirée s’est clôturée par un chouette concert de Morgane & Jeff, dont vous pouvez écouter la musique Sur Spotify ou Deezer.

On s’en doutait mais on a aimé le film comme jamais ! Tous les ingrédients sont réunis pour nous faire voyager pendant 1h20 : paysages à couper le souffle, musique envoûtante, personnes attachantes, réflexions sur la vie… Bref ce film est une déclaration d’amour à la vie et au fait d’en profiter un maximum.

Et comme on ne voudrait pas tout vous dévoiler, on vous invite à visionner ce nouveau film dédiée à la vanlife directement ici :

(Attention : ce film donne des envies de prendre la route !)

Et comme on sait que la musique va vous envoûter, écouter la playlist du film juste ici ou ici.