j'ai le droit ou pas ?

Les règles de sécurité en randonnée ou trek

les règles de sécurité en randonnée

Novices ou adeptes, les règles de sécurité en randonnée ou trek sont les mêmes pour tout le monde. Oui, même Mike Horn les connait…! Partir pour de longues heures de marche implique donc de bien préparer en avance son itinéraire, de s’équiper efficacement mais aussi, c’est mieux, de connaître les gestes de premiers secours. Voici quelques conseils pour partir l’esprit tranquille !

Avant de partir : planifier et s’équiper

Avant de vous lancer dans une randonnée ou un trek, il faut bien planifier ses étapes et son parcours. Il est en effet nécessaire de connaître le tracé, le parcours mais aussi les points d’eau disponibles. Il faut toujours avoir un œil sur la météo notamment la veille du départ. Ca serait dommage (et surtout dangereux) de passer une journée sous la pluie ou un orage ! Il est également utile de prévenir un proche de votre sortie, notamment si vous partez seul.

Pour partir en randonnée, il est indispensable d’avoir de l’eau, une quantité de nourriture, une trousse de premiers secours, un téléphone… L’equipement pour faire un trek diffère un peu puisque vous transportez avec vous le nécessaire pour dormir et manger sur plusieurs jours. Il est alors intéressant d’avoir de quoi s’éclairer (lampe-torche, lanterne pliable…), le nécessaire pour cuisiner et dormir, un kit de survie (sifflet, couverture de survie, chauffe-main…), une boussole, une boite étanche pour ses allumettes, des pastilles pour purifier l’eau si vous n’êtes pas sûrs de la qualité… Bref un équipement de base pour randonner en toute sécurité.

N’hésitez pas à faire un tour sur le site Hattila.com qui possède une rubrique “survie” avec des équipements très utiles quand on part en randonnée ou en trek.

Bien s’équiper pour randonner est donc essentiel. Il est important d’avoir des vêtements couvrants et efficaces : rien ne sert de payer une fortune dans une polaire ou un pantalon mieux vaut privilégier la technique des 3 couches !

Avant de partir, il est important de choisir avec soin son sac de randonnée (l’adapter à sa morphologie) et d’y répartir correctement le poids.

Les règles de sécurité en randonnée : les gestes de premiers secours

gestes de premiers secours en randonnée

Connaître les gestes de premiers secours est important pour la vie quotidienne, encore plus lors d’une randonnée ou d’un trek où l’on se retrouve plutôt isolé. Que faire si on se blesse gravement ? Si l’un de vos coéquipiers s’évanouit sans raisons apparentes ? Si on se coupe avec du matériel ? Parfois il ne suffit pas de décrocher son téléphone et d’attendre…

Les premiers secours sont les gestes ayant pour but d’assurer la survie d’une personne, en attendant la prise en charge par les services spécialisés. Et en pleine montagne par exemple, ceux-ci peuvent mettre plus de temps à arriver. Il est donc primordial de connaître et de se former à ces gestes.

Pour cela, il faut passer une formation : la PSC1 (Prévention et Secours Civiques de niveau 1). D’une durée de 7 h, elle est ouverte à tous (10 ans minimum) et coûte entre 50 et 80 euros. Vous obtiendrez ainsi un certificat de compétences. Pour y participer, renseignez-vous auprès de centres comme la Croix-Rouge Française, la Croix Blanche ou encore les sapeurs-pompiers. Grâce à cette formation vous pourrez traiter les principaux cas comme les malaises, les plaies, les brûlures, l’hémorragie, l’étouffement, la perte de connaissance et l’arrêt cardiaque.

La charte du bon randonneur

Les règles de sécurité en randonnée ou en trek passent également par une charte de bonne conduite. La randonnée est une activité physique pratiquée dans des milieux naturels, parfois fragiles, il est donc nécessaire d’adapter ses gestes et son comportement.

Être un bon randonneur c’est :

charte du bon randonneur

En effet il est important de ne pas s’éloigner des pistes balisées pour préserver la biodiversité et limiter l’érosion précoce du terrain. Sur des chemins privés, n’oubliez pas de refermer les clôtures ou barrières.

Il est formellement interdit de ramasser les espèces protégées (flore). Pour les autres espèces, il faut faire une cueillette responsable, pour sa seule consommation.

Concernant la faune, elle doit rester sauvage et vous devez les observer de loin. Ne touchez pas les animaux, le risque étant qu’ils soient par la suite rejetés par les parents (odeur). Il est préférable de garder son chien tenu en laisse pour éviter des comportements de défense et agressif.

Enfin respectez les autres randonneurs, ne prenez pas de risques inutiles et soyez toujours vigilants (glissement, chutes de pierres…). A la fin de la journée, prenez le temps de nettoyer vos semelles ! En effet, sans le savoir, nous pouvons nuire à la biodiversité en transportant sous nos semelles des graines ou des bactéries venus d’autres milieux.


Épingle sur Pinterest cet article sur les règles à respecter en randonnée :

la sécurité en randonnée

Photo de Eric Sanman provenant de Pexels
Article sponsorisé