Love green

Voyage éco-responsable : et si on voyageait autrement ?

voyage éco-responsable

Et si le voyage éco-responsable devenait le mode de voyage de tout le monde ? En effet, voyager durable, éthique, solidaire et en respectant l’environnement est encore trop peu pratiqué par les voyageurs du monde entier. Même si, selon une étude récente, 87 % des voyageurs veulent voyager tout en limitant leur impact sur l’environnement.

Car il faut le dire, le tourisme de masse tue lentement notre belle planète bleue. Saviez-vous que 36,8 millions d’avions circulent dans les airs par an (soit un vol toutes les 1,16 secondes) ? Rejet des touristes (« vous n’êtes pas les bienvenus » à Venise et Barcelone), manque de logements pour les habitants au profit des touristes (Airbnb et Barcelone), infrastructures surchargées, dégradation des plages (par exemple, l’écosystème de la baie de Maya en Thaïlande, immortalisée par le film La Plage, n’arrive plus à se régénérer du fait du nombre de touristes)… Alors on dit stop au tourisme de masse et oui au voyage éco-responsable !

 

Voyage éco-responsable : bien choisir son lieu de vacances

voyage éco-responsable

Quand on part en voyage, ce n’est pas le nombre ni la diversité des hébergements qui manque. Du terrain à la ferme en passant par les campings, les gîtes, les hôtels, les villages-vacances… Vous avez le choix. Oui mais comment trouver, parmi toute cette offre, l’hébergement respectueux de l’environnement ?

 

Camping et voyage éco-responsable 

Rayon hôtellerie de plein air, avec plus de 9 000 campings en France, il y en aura forcément un à votre goût. Et si vous recherchez des campings responsables, acteurs du respect de l’environnement, penchez vers ceux ayant l’Écolabel Européen ou le label Clef Verte.

Écolabel Européen, qu’est-ce que c’est ?

Créé en 2003 pour mettre à l’honneur les hébergements touristiques qui s’engagent dans la protection de l’environnement, ce label prône une politique de réduction des déchets, de sensibilisation de la population et de respect de l’environnement. Les campings affichant ce label s’engagent à :

  • Utiliser des sources d’énergies renouvelables et des substances moins nocives
  • Réduire la production de déchets
  • Réduire les consommations d’eau et d’énergies
  • Communiquer auprès de leurs vacanciers sur les bons gestes à adopter
  • Bien s’équiper : économiseur d’eau, ampoules LED…

Clef Verte, qu’est-ce que c’est ?

Clef Verte est le premier label environnemental international pour les hébergements touristiques. Avec 603 établissements répartis dans 57 pays, ce label repose sur 3 valeurs : le respect (ressources, territoires, personnes…), le plaisir et le même prix. Pour qu’un camping obtienne ce label, il doit :

  • Avoir une politique environnementale
  • Sensibiliser ses hôtes au respect de l’environnement
  • Gérer ses ressources durablement (eau, énergies)
  • Réduire et trier ses déchets
  • Faire des achats (équipements du camping) responsables

En soit, ces 2 labels ont les mêmes critères, la différence étant que l’un se développe sur le plan européen et l’autre à une échelle internationale.

Et si on choisissait le camping chez l’habitant ?

voyage éco-responsable

© HomeCamper.com

Autre alternative pour camper, hormis les campings et le camping sauvage : le camping chez l’habitant. En plus de découvrir des lieux uniques et de faire des économies, vous rencontrerez des hôtes qui vous feront découvrir les richesses de leur environnement proche. Ces nouveaux procédés du tourisme collaboratif s’intègrent dans une démarche de tourisme responsable et éthique : rencontre authentique, préservation des ressources naturelles… Alors pour planter votre tente chez un particulier ou pour proposer votre jardin, rendez vous sur le site HomeCamper, plateforme collaborative de camping chez l’habitant.

Trouver son voyage éco-responsable

Voy’Agir est une plateforme pour voyager selon ses valeurs. Fondée en 2016, il s’agit d’une plateforme collaborative pour partager ses bonnes adresses responsables. Elle permet d’une part de donner de la visibilité aux structures imprégnée du tourisme responsable (hébergements, restaurants, activités…) et d’autre part de donner des outils simples et pratiques aux voyageurs pour qu’ils puissent faire un choix en fonction de leurs valeurs et envies. En plus d’aider à organiser son voyage en se basant sur les avis et recommandations des autres utilisateurs, Voy’Agir aide les voyageurs à réduire leur impact environnemental à travers des conseils.

 

Voyage éco-responsable : le b.a.-ba

Pour voyager éco-responsable, il est important d’adapter ses habitudes et ses gestes du quotidien. Si vous êtes déjà respectueux de l’environnement chez vous, alors continuez à l’être en vacances. Et pour ça, quelques gestes suffisent :

voyage éco-responsable

Pour aller plus loin, vous pouvez même téléchargez votre Passeport Vert. Mis en place par le PNUE, Programme des Nations Unies pour l’Environnement, il est un vrai guide pour les vacanciers désirant faire un voyage éco-responsable. Il comporte de nombreux conseils et astuces pour préparer son voyage, se rendre à destination, avant de rentrer… On y apprend énormément de choses, par exemple :

  • un touriste moyen utilise 2 à 4 fois plus d’énergie et d’eau pendant ses vacances
  • Sur les plages, ne ramassez jamais de corail ou coquillages. Si tout le monde le fait, que restera t-il ?
  • Touchez la vie marine des yeux !

Zoom sur les crèmes solaires 

Il est vrai que pour protéger notre peau du soleil, notre premier réflexe est de nous badigeonner de crème solaire. Pour un peu que vous soyez sur la plage et qu’il fait chaud, bien huileux que vous êtes, vous vous jetez à l’eau. Bravo, vous participez à la destruction de la faune et la flore marine. Les crèmes solaires du commerce sont très nocives pour l’environnement. Alors si vous le pouvez, choisissez une alternative. Les crèmes solaires « bio » sont plus respectueuses de la nature, utilisant des filtres minéraux et naturels pour protéger contre les UVA et UVB. Vous pouvez même faire votre propre crème solaire : choisissez une huile essentielle (coco, jojoba…), du beurre de karité, de l’huile de pépin de framboise rouge ou de l’huile de graines de carottes et de l’oxyde de zinc et après quelques tours de fouet, vous aurez votre crème solaire « homemade » !

 

Voyage éco-responsable : pas besoin d’aller au bout du monde !

Pour découvrir des paysages exotiques et uniques, pas besoin de courir le monde ! Saviez-vous que la France regorge de destinations atypiques où l’on se croirait au bout du monde ? On vous dévoile un Top 5 bien à nous :

1 / La Polynésie ? Non, la Bretagne

On pourrait croire que la photo a été prise sur la même plage non ? L’archipel des Glénan est un archipel breton situé dans le Finistère, composé de 9 îles et de nombreux îlots.

2/ Le Colorado ? Non, le Roussillon !

Le sentier des Ocres dans le Roussillon a des allures de Colorado américain !

3/ la Thaïlande ? Non, le Jura !

Les cascades de Tufs dans le Jura ressemblent aux cascades thaïlandaises !

4/ Le Canada ? Non, les Vosges !

Le lac de Lispach, dans les Vosges, a des allures des grands lacs canadiens. On s’attendrait presque à croiser un ours…

5/ Les Philippines ? Non, le Verdon !

Les magnifiques gorges du Verdon n’auraient-elles pas une ressemblance avec les Philippines ?!