Portraits

vanlifers #3 : Marion & Flo, aventures et inspiration en van

vanlifers #3

Vanlifers #3 : un nouveau portrait de vanlifers sur Camp’Us !
Découvrez l’aventure en van de Marion & Flo (sans oublier Harrison, Lewis et Sacha – ça en fait du monde ! -) sur le blog The Travelling Shed. Passionnés de voyage et de grands espaces, parcourir pendant 6 mois l’Europe à bord de leur van a été leur première expérience de vanlifers. Ils partagent leurs aventures et leurs réflexions sur le voyage sous toutes ses formes. Sans plus attendre, découvrez l’histoire de Marion & Flo,  en toute simplicité et bonne humeur, à travers cette interview vanlifers #3 !

 

vanlifers #3 : la vanlife attitude

vanlifers #3

© The Travelling Shed

Qui se cache derrière The Travelling Shed ?

The Travelling Shed, c’est nous ! Oui bon ça ne vous aide pas trop en effet… The Travelling Shed c’est Marion et Florian, amoureux de longue date, mais aussi Sacha, notre chat qui a 2 ans et demi, et Lewis, le bébé de la famille, notre Golden Retriever qui vient d’avoir 2 ans. Et sans oublier Harrison, notre van ! Si vous voulez tout savoir, the travelling shed, ça signifie « la cabane qui voyage », ça nous correspond super bien, nan ?!

 

Qu’est-ce qui a déclenché votre envie de nomadisme en 2017 ?

Partis en Grèce en 2016 on a eu un déclic un peu étrange. On est revenu en France complètement déboussolés, et surtout TRÈS déprimés. On s’est rendu compte que beaucoup de chose ne nous convenait plus, on avait envie d’ailleurs, et on a décidé d’agir au lieu de subir. Alors on a quitté nos jobs et notre appartement, et on est partis ! Quand on a quelque chose en tête, pas facile de faire demi-tour…

 

Racontez-nous votre tour d’Europe : comment avez-vous choisi les pays traversés ? Au feeling ou itinéraire établi à l’avance ?

C’était une expérience… incroyable ! Tout était nouveau pour nous, le voyage longue durée, la vie en van, voyager avec nos animaux, la promiscuité, on découvrait tout, et on a jamais été déçu, jamais ! À la base, nous avions « prévu » plus ou moins les pays dans lesquels nous voulions aller. Jusqu’en juin nous avions prévu de faire plutôt le sud et l’est de l’Europe, puis l’été de partir en Scandinavie. Mais la vie est pleine de surprises ! (et on a pas du tout fait comme ça, finalement !).
Donc ça c’est finalement plutôt fait au feeling et à l’envie ! On a revu tous nos plans à cause de plusieurs galères (notre chat est tombé très malade et on a eu des soucis mécaniques sur le camion), mais on regrette pas nos choix de dernière minute ! Du coup on a fait le Royaume-Uni pendant 1 mois et demi, puis la Bavière, l’Autriche, la Slovénie, la Croatie et l’Italie du Nord.

 

Pourquoi votre choix s’est-il porté sur le van et sur « Harrison » ?

Pourquoi le van ? C’est un vieux rêve. On est amoureux des combi VW depuis des années, et du voyage en général. Un de mes anciens collègues avait un VW, on en parlait très souvent ensemble. Un jour que je flânais sur le Bon Coin (grande passion Bon Coin ici), j’ai dit à Florian « Regardes, j’ai vu un annonce sur le Bon Coin pour un van aménagé, c’est pas mal nan ? » et c’était parti ! On a épluché les annonces pendant des jours, on en rêvait !
On a tout d’abord voulu acheter un van tout aménagé (question de simplicité sûrement, et parce qu’on y connaissait rien du tout), mais on s’est vite rendu compte que ceux qu’on voyait ne correspondaient pas à nos besoins. Nous avions besoin de place pour Lewis et Sacha, qui ont des besoins spécifiques et qu’on devait bien sûr prendre en compte. On s’est dit certains le font, pourquoi pas nous ! On s’est lancé dans les recherches d’utilitaires vides, et de par les conseils glanés ici et là on a décidé de se tourner vers le Ford Transit, plutôt fiable et robuste !

 

Vous avez donc aménagé un Ford Transit de A à Z en investissant 10 000 €. Pourriez-vous nous éclairer sur les différentes dépenses? Quel a été le plus dur dans cet aménagement ?

Oui, c’est ça ! Nous avons acheté Harrison vide à 7 500 €. Une bonne affaire puisqu’il n’avait que 109 000 km. Tout le reste fut consacré à l’aménagement du van. Le plus dur dans l’aménagement est de faire des choix ! Il y a autant de possibilités d’aménagement que de voyageurs ! Tant dans l’isolation, que la conception des meubles ou les revêtements, le plus dur est de choisir les matériaux et matières qui nous correspondent, et qui matchent surtout avec nos besoins. Pour tout le reste, il y a pleins de tutoriels sur le net, des vidéos Youtube, des forums hyper actifs, c’est super facile de trouver les infos pour aménager un van aujourd’hui !

Sur la route, comment gérez-vous l’espace habitable au quotidien ?

On a assez vite pris nos marques dans ce tout petit espace, où on peut même pas se tenir debout ! Je crois qu’on avait tellement soif d’aventures qu’on s’est très vite habitué à tout ! Bien sûr, tout doit être constamment rangé et nettoyé pour ne pas devenir fous, mais c’est tellement petit que ça ne prends que quelques minutes finalement…
Tout est une question d’organisation, on a plus ou moins des « tâches » attitrées, tout se fait naturellement. Il faut apprendre à être patient et surtout bien se connaître pour éviter l’énervement quotidien du petit espace (surtout quand il pleut !). Ca peut renforcer le couple comme le faire voler en éclat, tout dépend comment on arrive à gérer la nouveauté et la promiscuité !

 

vanlifers #3 : des projets, encore des projets

vanlifers #3

Votre blog n’est pas seulement le reflet de vos supers voyages mais on peut également y trouver de nombreux articles de conseils (kit du parfait vanlifer, voyager avec ses animaux, économiser en road-trip…). Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ces articles ?

Autant on trouve énormément de ressources concernant l’aménagement, autant pour la vie en van, la vraie, il y en a peu ! Du moins à l’époque il y en avait peu ! On peut le dire, le van s’est clairement démocratisé et est devenu même super tendance en France (ça fait déjà un moment aux Etats-Unis mais bon, on a toujours un train de retard !), donc on retrouve aujourd’hui beaucoup plus de ressources sur ce type de voyage. Mais c’est aussi simplement une envie de partager notre (maigre) expérience ! On apprend tellement des autres, qu’on a sûrement nous aussi quelque chose à apprendre à quelqu’un !

 

Marion tu viens de te lancer en freelance en tant que rédactrice web et CM. Comment cela se passe-t-il ? Tu es devenue une véritable « digital nomade » ?

Et oui, j’ai sauté dans l’inconnu ! Je savais depuis longtemps qu’un jour j’en viendrai à sauter ce pas là, et c’est désormais chose faite ! C’est terrifiant mais si gratifiant… Ca se passe plutôt bien, c’est une liberté incroyable de pouvoir travailler pour soi, et de pouvoir le faire de n’importe où ! Je ne suis pas encore une digital nomade, nous sommes à Paris pour le travail en ce moment, mais tout cela va très vite se bousculer, et à vrai dire nous ne savons même pas où nous serons dans 3 mois ! Ca peut être très déroutant pour certains, mais nous on adore ! Être son propre patron, je crois que c’est ça le prix de la liberté pour moi !

 

Comment fais-tu pour publier et poster régulièrement sur le blog et les réseaux sociaux : clé 4G, Wifi dans un café…?

Pour le moment, j’ai une box wifi chez moi donc il n’y a pas de soucis. Pour la suite, il va falloir s’organiser différemment que lors de notre premier voyage. On va dire que cela va être plutôt du voyage/travail, donc investir dans un forfait nous permettant d’utiliser Internet n’importe où, mais aussi s’offrir des journées exclusivement dédié au travail, dans des cafés ou bibliothèques très certainement ! C’est une toute autre organisation mais cela va nous pousser à ralentir le rythme, à prendre notre temps et aussi à rencontrer des gens dans les villes où nous nous poserons pour travailler !

 

The Travelling Shed est très actif : vous avez créé le groupe Facebook « vanlifers francophones autour du monde » avec Le Van Migrateur et vous venez de lancer votre newsletter NOMAD, 100 % outdoor et van. Qu’est-ce qu’on peut y trouver ?

Oui ! C’est si intéressant de faire des projets avec d’autres personnes, qui deviennent des amis. On voit les choses de la même façon, sans pression, juste pour que tout le monde puisse échanger ! Le groupe est génial, les gens s’entraident, la plupart sont là pour échanger simplement, ça fait du bien de savoir qu’on a cet appui là si on a une question. On y parle d’aménagement, de voyage, les bons spots, les astuces pour vivre en van, le travail sur la route, et j’en passe ! Rejoignez-nous, vous verrez !

La newsletter est un projet que j’ai en tête depuis longtemps, et j’ai enfin pris le temps de la développer ! C’est un support que j’adore, à la fois créatif et informatif. Je passe beaucoup de temps sur le web, par envie et de par mon activité aussi. Je lis beaucoup d’articles, et je découvre toujours des personnes super inspirantes. Et pourquoi ne pas le partager avec les autres ?! Étant donné que c’est sur inscription, seulement ceux qui ont vraiment envie de la lire s’inscrivent, il n’y a pas de spams, c’est juste du partage. Je trouve ça tellement enrichissant et inspirant de mettre en avant les gens, tout simplement. On perds un peu cette essence-là, juste d’aimer les gens, d’aimer ce qu’ils font et de leur dire bravo, de les soutenir en partageant ce qu’ils font avec les autres.

J’ai fait la connaissance de beaucoup de gens très talentueux, que ce soit par l’écriture, la photo, la vidéo ou même de par leurs voyages en général, j’ai envie d’en faire profiter les autres ! Sur la newsletter vous retrouvez une fois par mois des articles de blogs et/ou de site web en général, sur le thème du van aménagé mais aussi du voyage, de la rando et de la nature ! En plus des articles, on mets en avant chaque mois des voyageurs en van. Vous pouvez aussi y trouver de jolies vidéos et des photos inspirantes ! On est très auto-centré maintenant sur le web, que ce soit par le blog ou Instagram par exemple, et j’avais juste envie de mettre en avant les autres, ça fait du bien de voir plus loin que le bout de son nez !

 

vanlifers #3Est-ce difficile de lier projet professionnel et vanlife ?

Oui ! L’un et l’autre nous tiraillent finalement… On est assoiffés de liberté, d’envie de voyage, d’envie d’ailleurs tout court. Une aspiration à vivre autrement, à expérimenter des choses, à vivre des expériences différentes. Il y a un adage que j’aime beaucoup qui dit « Collect moments, not things », et je le trouve terriblement juste.
Et même si cette vie de nomade est plus abordable qu’une vie sédentaire finalement, il faut quand même trouver les ressources nécessaires pour vivre. Etant donné qu’on est pas tout seuls, on ne peut pas se permettre de ne pas subvenir aux besoins de Sacha et Lewis, c’est notre devoir de prendre soin d’eux, plus que de nous finalement ! Je pense avoir trouvé ce qui me correspond le plus, et ce qui me permets également de voyager en même temps ! Florian est en pleine reconversion professionnelle ! Quand il sera formé, il y aura pleins de possibilités avec nos jobs respectifs, et le mot « nomade » prendra tout son sens pour nous je pense. Voyager ET travailler en même temps, un vieux rêve en passe de se concrétiser !

 

Et ce projet de road-trip États-Unis/Canada, toujours en préparation ? Vous cherchez un remplaçant à Harrison ?

Oui, toujours en préparation ! Nous ne savons pas quand nous partirons (pas de vision à 3 mois, alors bon…), mais on s’y prépare tranquillement ! Normalement on va se séparer d’Harrison oui, mais rien de sûr encore ! Nous aimerions partir sur un T3 VW, une belle bête fiable et robuste, un vieux rêve encore une fois que de voyager à bord de ce bolide ! Mais nous nous questionnons beaucoup sur la mécanique, mais aussi sur la place à l’intérieur du van… Nous étions sûrs de vouloir plus grand mais finalement plus très sûrs ! La vie en van fait rêver, mais ce n’est plus vraiment l’aventure avec un grand A ! Beaucoup ont un confort incroyable, à la limite du camping-car mais dans un camion ! Alors ça a des bons côtés, on en est intimement convaincus, mais selon nous on perds un peu cette notion d’aventure et d’expérience « primaire » on va dire. Une douche à bord c’est bien, des toilettes aussi oui, mais quand on y pense, qu’est-ce qu’on s’est marrés à chercher où se doucher sur la route, à sortir en tongs sur les aires d’autoroutes…
C’est aussi ça le voyage et on a pas envie de perdre ces petites choses. Donc on ne sait pas encore vers quoi on s’orientera pour le moment : plus grand, plus petit, plus récent, plus vieux… affaire à suivre !

 

vanlifers #3 : les questions de la fin ! 

vanlifers #3

Vous partez toujours avec : nos 2 boules de poil ! Ils sont notre famille, et voyager avec eux est une expérience incroyable ! Ils s’épanouissent tout autant que nous, ils nous protègent et nous font rire dans les moments un peu nuls que l’on peut vivre parfois sur la route !

Vous rêvez de : Canada… Ou bien d’Islande ! Des deux en fait, et de pleins d’autres choses encore ! Voir des ours, des baleines, faire la route 66, aller en Alaska, voir une aurore boréale, découvrir la Scandinavie, la liste est longue…

Le plus bel endroit que vous avez vu est : Les Dolomites. De tout notre roadtrip c’est notre coup de cœur ! C’est si impressionnant ces montagnes… Et ces lacs !

La plus belle rencontre c’était avec : Pas une en particulier mais les rencontres que l’on a faite grâce à notre voyage via les réseaux sociaux, c’est dingue cette communauté ! On a rencontré de si belles personnes, avec qui on tisse des liens facilement, et qu’on porte vraiment dans nos cœurs ! On pense notamment à Clémence et Thomas (@roammates) qui nous ont accueillis chez eux comme de vieux amis, c’était si facile et si bien, et c’est ça qu’on retient de plus fort !

La plus grosse frayeur c’était quand : Sacha (notre chat) est tombé malade. C’était au tout début du voyage, il a du se faire opérer en urgence, c’était assez lourd et difficile pour lui. On a du rentrer dans nos familles quelques temps pour qu’il s’en remette. On a bien cru qu’on ne repartirait plus !

Quelle est votre devise ? On a pas vraiment de devise, ou alors on en a trop, mais peut-être que pour ce coup-ci on dirait juste  « On a rien sans rien. ». Beaucoup nous disent « Vous avez trop de chance », alors que ce n’est pas de la chance, juste du travail, et des choix de vie ! Tout est une question de priorité, vraiment.

3 mots qui définissent la conception du voyage en toute liberté pour vous : nature, van et roadtrip.

 

Merci à Marion & Flo de The Travelling Shed pour ce portrait vanlifers #3. Suivez leur aventure sur leur blog, leur page Facebook et Instagram !

Et pour voir les autres portraits, c’est ici !