Portraits

vanlifers #7 : traversée du Canada en van par The Roadtrippers

traversée du Canada en van

Le portrait du mois est consacré à un couple de vanlifers : Camille & Pierre alias The Roadtrippers. Ils nous parlent notamment de leur traversée du Canada en van et de ce que ce type de voyage leur évoque. On y parle grands espaces, liberté mais aussi travail ! Dotés d’un PVT, Camille et Pierre ont pu allier découverte du Canada et travail grace à une organisation sans faille ! Car la clef du succès pour bien voyager et vivre en van : être organisé !
Retour sur cette traversée du Canada en van avec The Roadtrippers !

 

L’équipe The Roadtrippers

traversée du Canada en vanQui se cache derrière The Roadtrippers et comment vous êtes-vous rencontrés ?

C’est Pierre et moi (Camille) ! Nous nous sommes rencontrés en 2008, par le biais d’une association qui aide les jeunes à partir vivre à l’étranger plusieurs mois, dans des familles d’accueil.

Avant votre changement de vie, que faisiez-vous ?

Nous travaillions en Autriche. Nous étions responsables du marché français d’une boutique en ligne. On s’occupait de tout ce qui était communication et relations presse.

 

Comment est venu votre déclic « il nous faut du temps pour vivre notre vie » ?

Quand nous avons réalisé que nous passions plus de temps au travail qu’à profiter de ce qui nous faisait vraiment envie. Et puis, nous avions envie de développer nos propres projets plutôt que ceux d’autres personnes.

 

Votre traversée du Canada en van 

En 2017 vous quittez tout pour un PVT au Canada. Pourquoi ce pays et pourquoi le PVT ?

Nous avons obtenu un PVT d’1 an renouvelable. Le Canada nous a toujours fait rêvé et nous avions envie de découvrir un nouveau pays, où nous pourrions explorer les grands espaces, faire des randonnées en montagne. Et puis, quand on pense à faire un road-trip, il y a souvent 3 pays qui reviennent : les USA, l’Australie et le Canada. Nous avons choisi le Canada ! Le PVT est un visa qui offre une grande flexibilité. Il permet de travailler si on en a l’envie et offre tout de même 2 ans sur le territoire.

 

Vous avez notamment fait le choix d’acheter votre van sur place, un Dodge. Parlez-nous de ce véhicule et de votre traversée du Canada en van.

Nous avons décidé d’acheter un van sur place, parce qu’une location pour 3 mois aurait été trop chère… Nous n’avions pas de modèle de van de prédilection, mais le Dodge Van Ram nous a semblé être un bon choix. Pour notre itinéraire : nous souhaitions relier Montréal à Vancouver en 3 mois. Mais nous n’avons pas résisté à la tentation de faire un petit crocher vers Terre Neuve à l’extrême est du pays.

 

Avez-vous connu des galères mécaniques ou des pannes avec le van ?

Oui, plutôt ! Dès le premier jour où nous avons conduit notre van, il est tombé en panne ! Le système de démarrage était assez complexe et nous n’avons jamais vraiment bien réussi à le dompter… Sinon, nous avons eu une vraie galère en plein milieu du road-trip. Nous avons dû dormir sur le bord de la route dans un parc régional peu habité. Heureusement, le lendemain nous avons été pris en stop et une dépanneuse est venue récupérer Bob.

 

La vie sur les routes au Canada

Comment conjuguiez-vous travail et voyage ?

En ayant un emploi du temps bien précis. Chaque lundi, mardi et mercredi matin, nous travaillions dans des cafés. Le reste de la semaine était réservé à la conduite et à l’exploration. Il faut être très organisé. Nos missions de freelances dans le web marketing et la création de contenu, nous permettent de travailler depuis notre ordinateur depuis n’importe quel endroit. C’est une chance mais il faut également être très organisés.

 

traversée du Canada en vanEst-ce facile de passer d’une vie sédentaire à une vie sur les routes ?

Quand on le veut, oui ! Bien entendu il y a des choses à prévoir, mais rien n’est impossible et l’être humain est fait pour s’adapter aux changements. 

 

Le Canada et les États-Unis se prêtent bien à ce mode de vie. Pendant cette traversée du Canada en van, avez-vous rencontré beaucoup de vanlifers ? Est-ce plus facile d’être vanlifers là-bas qu’en France ou en Europe ?

Je dirais que oui. Les routes sont plus larges et j’ai l’impression que le road-trip et le fait de voyager en van sont plus généralisés là-bas. Et nous avons croisé beaucoup d’autres vanlifers : des touristes, des PVTistes, des jeunes canadiens mais aussi des retraités qui profitent de leur temps libre en visitant leur immense pays.

 

Le webzine The Roadtrippers

traversée du Canada en van

Qu’est-ce qu’un webzine ? Depuis quand avez-vous lancé ce webzine d’inspiration vanlife et comment est née l’idée ?

Un webzine, c’est un magazine sur le web.
Nous avons créé The Roadtrippers en juin 2017, au tout début de notre road-trip en van au Canada. Nous avions envie de partager nos carnets de route dessus, mais aussi d’en faire un espace de partage avec des récits de road-trips d’autres vanlifers, des conseils, des interviews.

 

Il est possible de participer à votre webzine. Comment peut-on écrire pour vous ?

Oui ! Nous accueillons la plume d’autres voyageurs. Il suffit de nous écrire à hello.theroadtrippers@gmail.com pour nous proposer une interview, un récit de road-trip ou bien même nous proposer de devenir chroniqueur régulier.

 

Les portraits de road-trippers sont nombreux et variés : couple, famille, solo ou avec son chien, en van, 4×4, citroën type H, combi… Comment faites-vous pour dénicher ces personnes ?

On s’inspire de ce que l’on découvre sur Instagram ou sur des blogs. On aime bien dénicher des profils atypiques et variés pour montrer que ce mode de vie est accessible à tous !

 

Les projets à venir !

traversée du Canada en van

Suite à votre traversée du Canada en van, vous avez publié votre récit en auto-édition. Comment est née cette envie ?

Nous avions envie de laisser une trace de notre aventure et surtout de la partager avec d’autres personnes. Un guide que les voyageurs pourraient emporter avec eux au Canada ou bien tout simplement pour être inspiré.

 

Qu’est-ce que les lecteurs peuvent y retrouver ?*

Nous avons divisé le livre en 3 parties. Une partie pratique avec tous nos bons conseils et formalités pour bien préparer un road-trip au Canada. Une autre partie carnets de route avec nos itinéraires par province, des bonnes adresses et des idées de randonnées. Et enfin une partie vanlife avec des conseils pour bien vivre en van, des recettes pratiques pour cuisiner en van aussi. Nous avons également interviewé 4 blogueurs pour apporter des informations supplémentaires.

*Nous vous ferons prochainement un article sur ce joli road-book que nous venons de recevoir !

 

Combien de temps vous a-t-il fallu pour créer ce livre (maquettage, tri des photos, rédaction…) ? Comment en faites-vous la promotion ?

Il nous a fallu environ 9 mois. Nous avons sorti notre livre en auto-édition ce qui signifie que nous nous occupons de tout ! Nous essayons de faire des relations presse et de répondre à des interviews comme pour Camp’ Us 🙂 Cet été, nous avons également réalisé un tour des plus grandes librairies de France, pour que notre livre soit présent dans différentes villes.

 

Les projets pour après c’est quoi ?

Nous réfléchissons à un prochain ouvrage…. sur la France cette fois-ci !

 

Les questions de la fin !

– vous partez toujours avec : notre appareil photo
-vous rêvez de : liberté et grands espaces
-le plus bel endroit que vous avez vu est : les Rocheuses
-la plus belle rencontre c’était avec : un couple de retraités vanlifers
-la plus grosse frayeur c’était quand : nous avons croisé un ours en randonnée
-quelle est votre devise ? Vis, vas, deviens
-3 mots qui définissent la conception du voyage en toute liberté pour vous : autonomie, flexibilité, inspiration

Retrouvez la traversée du Canada en van sur #instagram, Facebook et sur le webzine The Roadtrippers.