voyage écolo

Offrir un arbre à la Terre : Reforest’Action en France

planter un arbre

Cet article s’adresse à tous les voyageurs qui souhaitent préserver les merveilles de la Terre. Parce que la terre que nous foulons chaque jour se dégrade peu à peu, il est important de pouvoir agir pour préserver cet environnement. Et si vous pensiez à offrir un arbre à la Terre ? Pas de là à acheter une forêt mais plutôt d’adopter ou d’offrir un arbre ! Grâce à Reforest’Action, vous pouvez offrir un arbre à la Terre !

 

Offrir un arbre à la Terre : l’engagement de Reforest’Action

Fondée en 2010, Reforest’Action a pour vocation de protéger l’environnement et lutter contre la déforestation. C’est permettre à chacun d’avoir un impact positif sur la Terre en plantant des arbres grâce à la reforestation participative. Ces actions de reboisement en France et dans le monde permettent de restaurer des forêts dégradées et par la même occasion de développer la biodiversité et de lutter contre le changement climatique.

Planter un arbre, c’est avoir une empreinte positive sur le monde

Avec plus de 1 729 403 arbres plantés depuis sa création, Reforest’Action agit en France mais aussi à Haïti, au Pérou, au Sénégal ou encore aux États-Unis. Que vous soyez un particulier ou une entreprise, reboiser nos forêts agit pour la préservation de notre planète.

offrir un arbre

Comment planter un arbre ? Comment offrir un arbre ?

Planter un arbre, c’est agir pour l’environnement et pour l’homme. Rendez vous sur le site de Reforest’Action et consultez la carte des projets. Choisissez alors le lieu où vous désirez planter votre arbre (3 €) ! Vous pouvez également offrir un arbre à un ami, un vrai cadeau symbolique, original et écologique !

Les entreprises peuvent également participer aux projets. Elles peuvent parrainer une forêt, faire des achats responsables (proposer à ses clients d’acheter un arbre à la fin de leurs achats) ou associer la vente de leur produit  : 1 produit acheté = 1 arbre planté.

 

Planter un arbre en achetant un van, c’est possible !

Amateurs de fourgons aménagés ou de camping-car, vous savez que vous laissez des traces avec ce mode de transport. Même si les derniers équipements sont plus respectueux de l’environnement et que vous optez pour des démarches et gestes écologiques. Si vous n’avez pas encore fait l’acquisition d’un véhicule, n’hésitez pas à vous rendre dans une des concessions YpoCamp et aider les à planter 2 000 arbres ! Chez Camp’Us, on a voulu en savoir plus et on est allés poser nos questions à Steven Rigolet, responsable marketing chez YpoCamp !

 

Pourquoi avoir choisi de soutenir le projet Reforest’Action ?

Steven Rigolet : Il y’a un peu plus d’un an, lorsque l’idée a émergé chez YpoCamp de planter des arbres par la vente de nos véhicules pour compenser l’impact écologique des déplacements de nos clients, nous nous sommes mis à la recherche d’un partenaire structurant et porteur d’un message positif en faveur de l’environnement. Il ne faut pas se le cacher : oui, un camping-car émet des gaz à effets de serre. On parle aujourd’hui de « transition écologique » avec l’arrivée au gouvernement de Nicolas Hulot : le mot « transition » est plus qu’approprié, il faut du temps et de la pédagogie pour ancrer de nouvelles habitudes plus respectueuses de l’environnement. C’est ce que nous recherchions et nous avons trouvé chez Reforest’Action un partenaire fiable et force de proposition pour nous conseiller et nous montrer un début de chemin. Cela se fait par étapes : nous sommes très content de ce premier pas.

 

L’écologie et la protection de l’environnement sont-ils des enjeux chez YpoCamp ?

SR : C’est plus qu’un enjeu pour YpoCamp, c’est devenu un enjeu de société. Nos habitudes de consommation sont génératrices de gaz à effets de serre, en être conscient est un point de départ, l’assimiler concrètement dans un engagement est plus compliqué, y compris dans nos vies de tous les jours : jeter une bouteille en plastique dans la poubelle est toujours plus simple que d’aller jusqu’au bac de recyclage. Nous devons tous prendre nos responsabilités face à cet enjeu, et je pense que c’est uniquement par la somme de nombreux petits gestes que nous pourrons agir sur de grandes causes. Cela doit se faire tous ensemble. Nous avons voulu envoyer un message à notre marché, à nos clients bien sûr, mais aussi à nos partenaires, nos fournisseurs et même nos collaborateurs. C’est plus qu’une simple mode, c’est une tendance de fond qui est présente depuis de nombreuses années et qui est en train d’émerger concrètement sous plusieurs formes. Les voitures de sport électrique et autonome de la marque Tesla par exemple : ils ont créé une révolution industrielle majeure dans un secteur qui a toujours laissé pour compte le moteur électrique sous prétexte que c’était un marché sans issue. Cette entreprise est exemplaire, car elle a réussie non seulement à produire une voiture d’une qualité incroyable qui surpasse même les performances des meilleurs modèles thermiques, mais surtout parce qu’ils en ont fait un produit concret et commercialisable. À tel point que les grandes marques automobiles se rendent comptent du potentiel et investissent de nouveau dans l’électrique. Le meilleure exemple est celui du nouveau Combi Volkswagen présenté en janvier dernier au salon de Détroit : il est 100 % électrique. Ce sont des signaux forts et concrets qui réconcilient un peu plus les thématiques écologiques et les intérêts économiques des entreprises, c’est très positif.

offrir un arbre

Vous avez 25 concessions en France. L’adhésion à ce projet est-elle soutenue par toutes vos concessions ?

SRBien évidemment ! Lorsque nous avons présenté le projet aux associés du groupe, ils ont tout de suite été séduits par l’idée. Nos clients se sentent concernés par le respect de l’environnement, et pour cause : c’est bien souvent dans la nature qu’ils passeront leurs vacances. C’est même en France que nos clients voyagent le plus. Par ailleurs, saviez-vous que le séjour de 4 personnes en camping-car pendant 15 jours produit moins de CO2 que 4 personnes qui séjournent à l’hôtel ? D’une manière plus générale, nous avons un pays avec un magnifique patrimoine culturel et naturel qui nous vaut les visites de millions de touristes étrangers chaque année : il nous faut préserver ce précieux héritage. Maintenant, il nous reste beaucoup à faire sur le terrain : c’est une belle aventure qui s’annonce !

 

Par le biais de Reforest’Action, YpoCamp a déjà planté 483 arbres. Bravo ! Avez-vous un objectif pour 2017 ?

SRLe cap symbolique des 2 000 arbres serait une belle réussite pour nous ! Nous souhaitons inciter un maximum de personnes à contribuer à notre projet. Les forêts françaises ne vont pas aussi bien qu’on ne le pense. Par rapport aux années 1990, les plantations d’arbres ont chuté de plus de 50 %, du fait de la quasi-disparition des subventions de l’état. La seule régénération naturelle ne peut maintenir ni l’état ni la taille de nos forêts. Si vous prenez l’exemple de la tempête Lothar en 1999 qui avait ravager 525 000 ha de forêts, seul 30 % de ces arbres ont été restaurés en 2010.

 

Comment procédez-vous pour planter un nouvel arbre sur la plateforme de Reforest’Action ?

SRActuellement nous plantons des arbres dès qu’un véhicule est vendu dans l’une de nos concessions. A terme, nous souhaitons que cette démarche soit faite par nos clients : par l’envoi d’un code à renseigner sur notre forêt virtuelle, ils peuvent choisir où planter les arbres et consulter en temps réel les bénéfices de l’ensemble de l’opération. Par exemple, à l’heure où je vous parle, nous savons que cette action a permis de compenser les gaz émis sur 483 000 km de déplacement, de créer plus de 900 abris pour les animaux ou encore de créer près de 483 heures de travail dans la filière des forêts en France, qui représente autant d’emplois que la filière automobile dans notre pays !

 

Communiquez-vous sur cette action auprès de vos clients ?

SRBien évidemment et comme cette opération est jeune, elle mérite de prendre de l’ampleur. Nous prenons nos marques pas à pas en incluant nos clients dans cette démarche petit à petit.

 

Quelles sont les réactions de vos clients suite à leur « participation » ?

SRJe pense que cette action les valorise beaucoup. C’est un geste de plus qu’ils peuvent faire en faveur de l’environnement, c’est porteur d’un message : c’est dans l’ère du temps tout simplement. Les clients que j’ai pu rencontrer apprécient vraiment. Nous espérons sincèrement inculquer un changement, ouvrir la voie et montrer le chemin en quelque sorte.

Merci Steven !

Pour offrir un arbre, c’est par ici  

Nous n’avons qu’une Terre, préservons la ensemble ! 

offrir un arbre