Partir en van

Le mythique combi VW : plus qu’une histoire, une légende

mythique combi vw

Pas besoin de vous faire un dessin, vous avez déjà sans doute croiser le mythique combi VW sur les routes. Oui mais lequel ? Saviez-vous qu’il existait plus de 6 versions du fameux combi Volkswagen ? Lancé en 1950, ce bolide a su évoluer avec son époque et s’adapter aux voyageurs pour continuer à être le compagnon idéal des road-trips et autres aventures. Ce mythique combi VW sera même bientôt ressuscité en version électrique. Découvrez avec nous l’histoire du combi !

 

Le mythique combi VW : son histoire

Avant de partir dans les détails, on vous pose là une petite infographie qui retrace la vie du mythique combi VW.

mythique combi VW

 

Volkswagen et Westfalia : ensemble pour un combi !

Niveau porteur, c’est en 1947 que le combi voit le jour… sur papier ! Un véhicule, inspiré du look de la Coccinelle et utilisé par des ouvriers de l’usine Volkswagen pour transporter du matériel, est croqué par Ben Pon, importateur de véhicules. Le modèle plaisant au PDG de Volkswagen, le premier prototype naît en 1949 et est présenté en 1950 au salon de Genève. En 1951, Samba est présenté : il sera alors la première version du combi Volkswagen. Avec ses 21 fenêtres et sa peinture bicolore, il attire le public. Le succès est au rendez-vous, la légende du mythique combi VW commence.

Mais le succès du combi est intimement lié à Wesfalia, l’aménageur allemand, sans doute le plus important et influent. La firme connaît le succès avec ses aménagements « camping-car » sur le Volkswagen T 1. Au départ, Westfalia est une forge de fers à chevaux puis un centre de construction de voitures hippomobiles. En 1917, l’entreprise se lance dans la production de remorque avec un simple essieu.

C’est en 1951 que l’aventure de l’aménagement de van commence. Selon la légende, un officier britannique aurait demandé l’aménagement d’un Wolkswagen avec un couchage et un espace de travail. La première camping-box apparaît : clic-clac, table rabattable, rangements et tissus quadrillés. Et tout ça pour seulement 200 $ ! S’en suit une première exposition à Francfort en 1952 puis une deuxième version des camping-box en 1954 (version Export avec habillage complet, trappe de toit…). 2003 marquera la fin du partenariat entre Volkswagen et Westfalia, chacun partant de son côté : Wolkswagen décidant d’aménager lui-même ses véhicules et Westfalia continuant son travail d’aménageur en utilisant une large gamme de porteurs : Mercedes-Benz, Fiat, Opel…

Ce qui es sûr c’est que Westfalia a participé au succès du combi avec ses aménagements camping-cars, qui est toujours aujourd’hui un véhicule synonyme de liberté et de voyage.

 

Le T 1 : Le Split (1951-1967)

mythique combi VWLa première version commercialisée du combi est le Split (en référence à son pare-brise coupé en deux). Il est également surnommé Barndoor (porte de grange), vu la grandeur de son capot moteur. Il présente 21 fenêtres et un moteur à l’arrière. C’est le commencement du déploiement des Camping-box de Westfalia avec en 1956 l’insertion du modèle dans le catalogue officiel de Volkswagen. Le premier camping-car est né. Plusieurs versions voient le jour, la marque et l’aménageur s’adaptant aux demandes, aux habitudes des voyageurs, à la société, à la mobilité…. On peut noter :

 

  • 1959 et la version SO 23 : placages bois, coin repas qui se transforme en couchette pour la nuit, réserve d’eau. La glacière et le réchaud sont alors en option.
  • 1961 et les versions SO 34 / 35 : c’est l’arrivée des sièges de conduite qui s’offrent une rotation à 180° et du fameux toit Dormobile doublant la hauteur du combi lorsqu’il est déplié. Il offre ainsi la possibilité de poser des hamacs pour enfants pour partir avec toute la famille !
  • 1965 avec la version SO 42 (SO 44 en Europe) ou l’année des nouveautés avec notamment son toit réhaussable.

 

Le T 2 : le Bay Window (1967 – 1979)

mythique combi VWAprès le Split, une deuxième version du combi apparaît en 1967 : le Bay window. Surnommé ainsi car le pare-brise est intégral ! Les années 1980 marqueront alors l’essor des vacances en van : la caravane n’est plus si tendance et le camping-car, comme celui que l’on voit aujourd’hui, n’est pas encore arrivé. La principale évolution, mise à part son pare-brise, est son nouveau toit relevable qui occupe une partie non-négligeable sur toute la longueur du combi. Vous savez ce toit qui s’incline à l’avant et se lève à l’arrière ! Parmi les versions phares :

 

  • 1972 et la version T2B : des feux arrières plus imposants, des clignotants avant qui prennent de la hauteur…
  • 1973 avec l’arrivée du toit pop-up (cette fois ouverture par l’avant !). Le toit peut alors accueillir un sommier.
  • 1974 et la version Malaga : apparition d’une penderie, grand lit pour 2 adultes sans oublier la table escamotable et la banquette.

A noter qu’en 1971, la barre des 100 000 véhicules vendus est franchie !

 

Le T 3 ou Vanangon (1979 – 1990)

mythique combi VWLe T 3 se distingue des 2 versions précédentes avec son design beaucoup plus carré. Il avance avec son temps puisqu’il fait apparaître les premiers refroidissements par eau et une motorisation diesel.  Le poste de conduite est également plus avancé. le moteur reste, pour la dernière fois, à l’arrière du véhicule. Le T3 reste sous la barre des 2 m de hauteur. Plusieurs versions sortent du lot :

 

  • Le Joker (un vrai combi 2 en 1 : utilisable la semaine pour la vie quotidienne et le week-end ou les vacances pour partir avec la famille) et le Joker 3 qui s’équipe d’un toit surélevé avec vitre panoramique. Un bon point pour observer le paysage !
  • 1985 : la version 4 x 4, la Syncro

Le T 3 marque également le début de la mythique version California. C’est Volkswagen qui demande « officiellement » à Westfalia d’aménager son véhicule. Lancée en 1988, cette version se veut basique et accessible avec un prix de vente inférieur à 20 000 €. Le California marque un tournant dans l’histoire des combi et cette série est toujours déclinée. On compte plus de 157 000 exemplaires vendus.

 

Le T 4 (1990 – 2003)

mythique combi VW

Le T 4 marque un cap dans la fiche technique du combi : le moteur passe à l’avant ! Le véhicule se dote également d’un pare-brise plus incliné, de suspensions modernes, d’une direction assistée… Le T 3 (4,70 m) est plus bas que ses prédécesseurs (la barre des 2 m se passe easy même avec son toit relevable !). Côté aménagement il y a également du nouveau : banquette sur rails (permettant de l’avancer ou de la reculer à volonté), table coulissante et frigo électrique à compression.

Quelques versions sortent du lot : la highway 94 (une série spéciale suréquipée pour fêter les 150 ans avec seulement 500 exemplaires), la Biker 95 avec porte-vélos, la Freestyle…

 

 

 

Le T 5 (2003 – 2015)

mythique combi VWLe T 5 marque la fin de la collaboration entre Volkswagen et Westfalia. En effet la marque du porteur décide d’aménager lui-même ses véhicules dans ses usines. Une autre nouveauté : le véhicule se dote de finitions en aluminium (toit électrique et mobilier). Apparaît également 2 fauteuils pliants, rangés dans le hayon.

 

 

 

 

 

Le T 6 : la version ultime (2015 – aujourd’hui)

mythique combi VWLe T 6 est donc, à ce jour, la dernière version de la lignée des mythiques combi VW. Les véhicules s’équipent de plus en plus et plusieurs versions sortent : Beach (juste le coin couchage), Coast (mini camping-car avec frigo, climatisation… à partir de 57 000 €), Ocean (véhicule avec ParkPilot, caméra de recul, régulateur de vitesse, sièges avant chauffants… à partir de 64 000 €) et Edition 30 au look plus sportif (à partir de 64 000 €).

 

 

 

 

 

Le mythique combi VW, c’est fini ?!

Non, l’histoire du combi n’est pas prête à se refermer. Bon bien sûr on ne produit plus de T 1 ou T 2 mais de nouvelles versions pointent à l’horizon. On annonce depuis quelques temps l’arrivée de l’ID Buzz, le combi tout électrique. Annoncé pour 2022, le prototype peut aller jusqu’à 600 km d’autonomie, mesurerait 4,92 de long pour 1,9 m de haut. A suivre…

mythique combi VW

 

Et pour finir en beauté, une petite vidéo pour retracer l’histoire du combi et ses 65 ans en 2015 !