Escapades à...

Itinéraire en van : Dordogne et Tarn, entre nature et sites touristiques

itinéraire en van

C’est la rentrée ! Comment ça pas encore ?! En tout cas chez Camp’Us, après quelques vacances bien méritées, nous sommes de retour !
Et pour le premier article de cette rentrée, on vous a concocté un petit itinéraire en van. Si vous souhaitez découvrir la Dordogne et les Gorges du Tarn, lisez notre article ! On vous y présente notre itinéraire à travers sites touristiques, nature et randonnées ! Tout l’itinéraire a été fait à bord d’un van ou plutôt d’une voiture aménagée en van (un Opel Zafira).

 

Itinéraire en van : road trip entre nature, randonnées et sites touristiques

Notre itinéraire en van passe par la côte Atlantique (Royan, dune du Pilat et Archachon), la Dordogne (Sarlat, Domme, Saint-Cirq-Lapopie) et les Gorges du Tarn (les Vignes, Malène, Saint-Enimie). On a mélangé la visite de sites et lieux touristiques, les randonnées en pleine nature et aussi la détente et le repos.

Voici la carte de l’itinéraire :

itinéraire en van

Vous pouvez également visualiser l’itinéraire en cliquant ici.

Itinéraire en van : la côté Atlantique

 

Le périple commence sur la côte Atlantique avec la découverte de Royan (point 1) station balnéaire située à l’embouchure de l’estuaire de la Gironde. La ville présente un côté plutôt moderne : détruite par les bombardements durant la Seconde Guerre Mondiale, elle présente des maisons et bâtiments modernes et atypiques. Comme l’église Notre-Dame de Royan, construite en béton. On aime ou on aime pas ! La ville a ses plages de sable où vous pourrez vous reposer ou vous pouvez également faire une petite balade le long du port.
Pour préparer votre visite : https://www.royanatlantique.fr/

En fin de journée, il est temps de reprendre la route pour descendre vers Arcachon.
Option : vous pouvez rejoindre la pointe de Grave (pointe extrême de la Gironde) si vous le souhaitez et passer par Lacanau, station balnéaire très réputée pour le surf ! Deux solutions s’offrent à vous : en prenant le bateau depuis Royan (entre 35 € et 40 € pour un camping-car, fourgon, camion…se renseigner pour les horaire sur transgironde.fr) ou par la route. Vous pouvez aussi prendre le bateau depuis Blaye pour Lamarque : moins de monde et moins cher ! En effet, en plein été, l’attente pour le bac à Royan peut être longue… armez-vous de patience si vous souhaitez le prendre !

Vous passerez par des villages connus comme Meschers-sur-Gironde (renommée pour ses grottes troglodytiques) ou encore Talmont-sur-Gironde, situé sur un promontoire rocheux surplombant l’estuaire de la Gironde et classé parmi les Plus Beaux Villages de France.


Le spot idéal pour la nuit : coin sauvage avec vue sur les carrelets

Grâce à Park4Night, on a déniché un joli petit coin pour passer la nuit ! Situé à Saint-Thomas-de-Conac, il faut prendre la route de la Grande d’Allouet (GPS : N 45°21’45’ / W 0°43’45’). Avec en prime un coucher de soleil, l’endroit est très calme et idyllique, peu fréquenté – uniquement par les pêcheurs possédant les carrelets. Attention par contre aux moustiques, ils sont coriaces !
Découvrir le spot.


Une fois arrivé dans les alentours d’Arcachon, prenez la route pour la dune du Pilat (point 2), site touristique à ne pas manquer! La plus haute dune d’Europe (100 à 115 m de haut pour 3 km de long) se déplace tous les ans de quelques mètres, recouvrant peu à peu le massif forestier aux alentours. Pour grimper à son sommet deux choix : l’escalier ou la dune elle-même, ce qui est beaucoup plus sympa ! Accrochez vos cœurs et soutenez vos jambes parce que ça grimpe ! Mais une fois en haut, vous pourrez profiter d’un magnifique panorama sur le bassin d’Arcachon !

itinéraire en van

Coordonnées : route de Biscarosse RD 218, 33 115 Pyla-sur-Mer
4 € le parking (4h).

Une fois redescendu de la dune, vous pouvez prendre la direction d’Arcachon (point 3) pour visiter la ville. Ville balnéaire par excellence, Arcachon est renommée pour son bassin et la récolte des huîtres. Fait amusant, la ville est divisée en 4 saisons ! La ville d’hiver est la plus intéressante avec son quartier historique, ses villas splendides et son parc Mauresque. N’hésitez pas à monter jusqu’au fameux Belvédère (datant de 1850).
il ne vous reste plus qu’à trouver un spot pour la nuit !

 

Direction la Dordogne pour découvrir des villes et villages typiques

On part de la côte Atlantique pour rejoindre la Dordogne, et notamment la célèbre Sarlat-la-Canéda (point 4, environ 3 h de route). La route vous fait également passer par Les Eyzies, ville où vous pouvez vous arrêter. C’est notamment la capitale mondiale de la préhistoire avec son architecture troglodytique et le musée National de Préhistoire.

Arrivée à Sarlat-la-Canéda la capitale du Périgord Noir était une grande abbaye au Moyen-Age et est devenue une ville moderne riche en histoire. On aime ses vestiges de la période médiévale et de la Renaissance. Baladez-vous dans ses ruelles et places pittoresques et n’hésitez pas à vous arrêter pour découvrir la gastronomie locale. Jusqu’au 16 septembre, vous pourrez découvrir l’exposition de Yann Arthus-Bertrand « Home ».
Pour préparer votre visitehttp://www.sarlat-tourisme.com/

itinéraire en van

Reprenez la route direction les jardins suspendus de Marqueyssac (point 5, à Vezac – environ 15 mn). Cet immense jardin de 22 ha, belvédère de la Dordogne, vous offre une belle promenade de 6 km entre buis, rocaille et château. En accédant au belvédère, à 130 m de hauteur, vous aurez un panorama à couper le souffle ! Dégainez l’appareil photo pour immortaliser cette vue sur la Dordogne. Les jardins de Marqueyssac n’offre pas qu’une balade découverte : vous pourrez vous initier à l’escalade, découvrir un atelier de tourneur sur bois, contempler le squelette d’un dinosaure de 150 millions d’années (on se demande encore pourquoi on peut trouver un squelette de dinosaure ici…!), admirer des paons en liberté ou encore parcourir les roches avec une Via Ferrata !
Plus d’infoshttp://marqueyssac.com/ 

itinéraire en van

Redescendez vers la Dordogne pour découvrir les petites villes de la Roque Gageac ou encore Domme, bastide remarquable avec une vue… encore plus remarquable !


Le spot idéal pour la nuit : au bord de la Dordogne

Posez-vous pour la nuit au bord de la Dordogne, les bords regorgent de spots sauvage. Rendez vous notamment vers la commune Le Port et prenez la petite route direction la compagnie de location de canoës. Continuez tout droit et plusieurs spots sont référencés : un emplacement vraiment au bord de l’eau sur des galets, dans une clairière (à côté d’un espace d’agility pour chiens) ou dans un champ. Calme garanti !
Découvrir le spot


Saint-Cirq Lapopie : visite en randonnée

Prenez la route pour Saint-Cirq Lapopie (point 6), plus beau village de France et élu village préféré des français ! Accroché sur une falaise à plus de 100 m au-dessus du Lot, Saint-Cirq Lapopie, partiellement classé monument historique, est une visite à ne pas rater ! Grimpez jusqu’au plus haut point du village pour y admirer la vue. Vous pouvez également visiter son église, découvrir ses échoppes et son musée du safran !

Une fois la visite terminée, prenez le chemin de randonnée direction le chemin de halage (10 km aller-retour). On descend de Saint-Cirq Lapopie, on longe la rivière Lot et on arrive au fameux chemin de halage. Pour la petite histoire, celui-ci a été construit en 1845 et était utilisé par les chevaux pour permettre aux bateaux et gabares de l’époque de remonter les courants. Puis en 1926 le Lot est déclassé comme rivière navigable et réaménagé pour la navigation de plaisance (1990). Le chemin de halage se pare alors d’un nouvel aspect : un bas-relief dans le flanc des roches représentant la rivière, la faune, la flore… Quelques mètres plus loin vous pouvez louer une petite embarcation pour flâner sur la rivière ou faire une balade en gabare. Et après… il faut remonter à Saint-Cirq Lapopie ! (ou pour les plus fainéants, il y a un parking à proximité du chemin de halage).

Et si maintenant vous vous reposiez un peu au bord de l’eau ?! Vous pouvez trouver des petites plages ou pontons aménagés au bord de la Dordogne. Sur Park4Night, vous trouverez pas mal de coins sauvages tranquilles (vers Crégols, Pissebouys)

 

Finir dans les Gorges du Tarn et en prendre plein les yeux !

On passe du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy au Parc National des Cévennes ! Après 2h30 de route, vous arrivez dans les fameuses Gorges du Tarn ! Le panorama et la route pour y descendre (j’espère que vous avez l’estomac bien accroché) sont magiques ! Premier stop au village Les Vignes, puis à La Malène (point 7). Si l’envie vous dit de faire du canoë, vous trouverez forcément un loueur dans le coin : c’est le sport national. Il faut dire que descendre le Tarn en canoë, ça en jette et en plus c’est beau !
A La Malène, si vous souhaitez plutôt vous détendre au bord de l’eau et vous y baigner (fraîcheur assurée !) on vous conseille un endroit plutôt sympa et pas loin. Il suffit de traverser le pont et de prendre le petit chemin à droite. Après 10 mn de marche, un petit sentier descend vers la rivière : vous y êtes. Sur la partie gauche, vous aurez même une petite plage de sable et des îlots !


Le spot idéal pour la nuit : prenez de la hauteur !

Si vous souhaitez un super spot pour la nuit, sur les hauteurs avec vue 360°, on connait une adresse ! Enfin plutôt un point Park4Night. Il ne faut pas avoir peur de remonter par les routes sinueuses pour être au-dessus des Gorges du Tarn. Le coin se trouve à 15 mn à peine de La Malène : rendez vous sur le Mas-Saint-Chély pour une vue dégagée sur le cirque du même nom. Alllez-y avant la tombée de la nuit et vous aurez droit à un magnifique coucher de soleil.
Découvrir le spot

itinéraire en van


Itinéraire en van vers Saint-Enimie

Si vous êtes courageux et que vous voulez faire une très jolie randonnée au-dessus des Gorges du Tarn, on vous conseille de descendre au village de Saint-Enimie (point 8). Très touristique, ce village situé au bord du Tarn est très touristique. Si vous souhaitez vous garer en centre-ville, venez tôt ! Notamment car le parking est vite saturé par ceux venant pour faire du canoë. Vous pouvez faire une visite de ce très joli village médiéval, plus beau village de France. Passez par l’office de tourisme pour vous renseigner sur les randonnées à faire : plus d’une trentaine, entre 2 et 5 h. Vous pouvez soit les acheter (1 € le topo guide) soit les télécharger.

Pour ceux n’ayant pas peur de grimper, on vous conseille la randonnée « Sur le sentier du domaine des Boissets » (environ 3-4h, 7,3 km, niveau difficile). Il est préférable de faire la randonnée le matin car la montée est parfois raide et il y a peu d’endroits ombragés.

Au départ du village, il va falloir grimper une bonne heure mais vous ne serez pas déçus. Panorama et point de vue remarquable au fil de la randonnée sur les gorges du Tarn et le Causse Méjean. En haut, vous pourrez découvrir le domaine des Boissets : un hameau datant du 18e siècle, ancien domaine agricole fortifié. Vous pourrez vous y reposer et boire un coup ! Puis vous redescendez tranquillement vers Saint-Enimie, en empruntant notamment les vestiges de l’ancienne route qui menait au village (abandonnée depuis).

Télécharger la randonnée

Pour la nuit, on vous conseille le camping des Gorges du Tarn, un peu après le village (petite route sur la droite qui descend). C’est un camping 2 étoiles qui ne prend pas les réservations alors pour la disponibilité ou l’emplacement c’est au petit bonheur la chance ! Une vingtaine d’emplacements le long du Tarn vous assurant tranquillité et calme (seulement le bruit de l’eau et des canöes qui passent).

Vous pouvez continuer votre séjour dans les Gorges du Tarn, elles offrent de magnifiques paysages et vous permettent de pratiquer de nombreuses activités (randonnée, canoë, spéléologie, escalade, via ferrata…).

On espère que ce petit itinéraire vous a plu ! 🙂