tout pour mon van

Étapes pour aménager un van : aménagement extérieur et homologation

 

Dernier épisode de notre guide « Aménager son van » et cette fois-ci nous allons nous intéresser aux accessoires extérieurs qui peuvent vous être utiles lors de vos voyages et escapades : store latéral, porte-vélos, panneaux solaires, rail sur toit… Nous allons aussi nous attaquer au point noir des aménageurs novices : l’homologation ! Pourquoi et comment homologuer son fourgon aménagé ? Est-ce obligatoire ? Retrouvez tous les conseils et astuces de Camp’Us sur les étapes pour aménager un van !

 

Étapes pour aménager un van : les options extérieures 

Dans nos précédents articles, nous évoquions déjà quelques aménagements extérieurs avec notamment les tentes de toit, la cuisine ou encore la douche extérieure. Avec du budget et du temps, vous pouvez opter pour des options vous permettant de gagner de la place, de transporter du matériel ou tout simplement prolonger votre van !

 

Store latéral et auvent, pour ajouter de l’ombre !

Il existe une multitude de stores ou auvents qui peuvent se décliner sur votre fourgon aménagé. Du store léger mais robuste aux auvents à parois latérales, il y en a pour tous les goûts, tout dépend de vos besoins. Si c’est uniquement pour apprécier un bon repas ou flâner quelques instants à l’ombre, préférez un store latéral simple. Si par contre vous souhaitez passer du temps à l’extérieur de votre fourgon, quel que soit la météo, mieux vaut investir dans un auvent fermé. La plupart des stores et auvents se posent sur des rails préalablement installés sur le toit de votre véhicule. Il y en a également pour tous les budgets : de 60 € à 600 € pour des stores sophistiqués ou à moteur.
Exemple : le store pour fourgon avec une paroi latérale chez Leader Loisirs, l’auvent offrant un espace de vie en plus de chez Road Plaisance ou encore le store luxueux, sans pieds et à moteur de chez Dometic (quand même 1 200€ ! )

Sinon vous pouvez opter pour le « fait-maison » : si vous possédez de barres de toit (ou si vous rajoutez des crochets), tendez une simple toile avec de la corde et des piquets ! Toile de récupération ou toile de randonneur type Tarp de chez Décathlon, tout est possible. Voici quelques inspirations :

On aime la simplicité de @bound.for.nowhere, l’exotisme de @mali.mish et le fait-maison marin de @TECAP

Barres de toit : pour plus d’espace de stockage

Installer des barres et galeries sur le toit de votre fourgon aménagé peut être une solution pour gagner des espaces de stockage. Vous pouvez même y installer un coffre de toit (attention à la hauteur finale de votre fourgon !). Pour transporter votre roue de secours, votre matériel de sportif aguerri ou tout simplement des éléments indispensables à votre voyage, c’est une bonne solution pour gagner de la place à l’intérieur de l’habitacle. Les galeries peuvent mêmes vous êtres utiles pour la pose de panneaux solaires.
Comptez entre 130 € à 500 € pour des galeries de toit ou entre 70 € à 300 € pour des barres de toit. Après tout dépend de vos besoins : quelle charge ? Quelle utilité ? Attention à ce que ces rajouts ne vous fassent pas dépasser le PTAC de votre véhicule. Confiez cette tâche à un professionnel, comme R’CAM, si vous n’êtes pas trop à l’aise avec le bricolage !

Quelques exemples d’utilisation :

On aime le style de @borrowedgarage, l’esprit outdoor de @malibuvwbus ou le 2 en 1 (toit relevable + stockage) de @samuelelkins

Panneaux solaires, pour des voyages autonomes

Que ce soit le frigo ou la glacière électrique, les lumières, les chargeurs de téléphones ou tablettes… Beaucoup des équipements de votre fourgon nécessitent l’électricité ! Pour devenir autonome, vous pouvez opter pour des panneaux solaires ! Vous pouvez les monter vous-même sur votre van, pour ça vous devez vous équiper de panneaux solaires (souvent vendus en kit avec les câbles et fixations), d’une batterie pour stocker l’énergie, d’un convertisseur et d’un régulateur pour contrôler la production. Avant de vous lancer dans cet aménagement, il vous faut calculer la quantité nécessaire dont vous avez besoin au quotidien : lister les appareils nécessitant l’électricité et voyez la consommation indiquée dessus. Déterminez votre consommation de watt/heure/jour : regardez la consommation en watt d’un appareil pendant 1 heure puis multipliez par le nombre d’heure de fonctionnement total (approximatif). Après avoir déterminé vos besoins, vous pourrez procéder à l’installation. Pour toutes les étapes, visiter le site  Toits Alternatifs qui explique tout !

Avantages : produire sa propre énergie, longévité des installations, écologique, résistants
Inconvénients : les panneaux peuvent prendre de la place et ne sont pas forcément adaptés aux toits arrondis, ils demandent un bon entretien et ne fonctionnent, bien évidemment, qu’à la lumière !
Attention, la puissance réelle est toujours inférieure à la puissance nominale. Il faut veiller à bien avoir une lame d’aire entre le toit et les panneaux.

Entre 400€ et 1 200 €, à acheter sur Leader Loisirs, Narbonne Accessoires ou encore Myshop 

On aime le minimalisme du Westfalia de Bobby Altman et les adaptations sur Combi par @sabrinahorel et @thebustravelers

Côté aménagements extérieurs, vous pouvez aussi penser aux structures qui se positionnent à l’arrière du fourgon : porte-vélos, porte-skis… !

Étapes pour aménager un van : l’homologation

Vous savez, ce sujet sensible à tous les vanlifers en plein aménagement de leur fourgon : passer ou non l’homologation de son fourgon aménagé ? Bonne question qui n’a pas forcément de réponse juste. Entre démarches complexes, doutes et passage à l’acte, comment faire pour homologuer son van ?

Pourquoi passer par l’homologation ?

Homologuer un véhicule c’est faire attester par des autorités compétentes de la bonne conformité du véhicule par rapports aux règles en vigueur, notamment en fonction du Code de la route. Selon le fourgon que vous possédez, la carte grise mentionne VP (voiture particulière) ou CTTE (véhicule utilitaire). Si vous souhaitez l’aménager vous-même, en installation gaz, électricité ou autres, il vous faudra alors la mention VASP pour Véhicule Automoteur Spécialisé dont le poids total est inférieur ou égal à 3,5 t. Non obligatoire, l’homologation est cependant vivement conseillée. Vous voyagerez ainsi plus sereinement et éviterez de potentielles amendes. Sachez d’ailleurs qu’un changement se profile pour mai 2018, avec un contrôle technique beaucoup plus sévère…

 

Astuces avant de passer à l’homologation

Avant de vous lancer dans cette grande aventure, mieux vaut être préparé ! Voici quelques astuces pour bien démarrer :

  • Prévoyez l’aération de votre véhicule, en hauteur et au sol : fenêtres, toit ouvrant, lanterneau mais aussi grille d’aération, aérateur solaire…
  • Faites de la place pour les meubles et veillez à ce qu’ils ne présentent pas d’aspérités dangereuses (privilégier les bords arrondis).
  • Prévoyez les réservoirs pour l’eau propre et les eaux usées : ceux-ci doivent être inférieurs ou égaux à 100 L.
  • Si vous procédez à de gros travaux, style découpe de la cabine de conduite, il vous faudra obtenir l’autorisation du constructeur du véhicule. Pour changer les vitrages, sachez que vous devez choisir du verre homologué.
  • Pensez aux issues de secours ! Portes d’accès à la cabine, porte latérale et porte arrière sont des issues de secours. N’encombrez donc pas ces passages.
  • N’oubliez pas l’extincteur en cas de départ de feu dans votre fourgon aménagé. Il doit être d’au moins 1 kg, marqué norme française.

 

Comment faire homologuer son van ?

Sachez tout d’abord que vous allez y laisser des sous : comptez environ 500 € pour passer votre fourgon aménagé à l’homologation.

  • étapes pour aménager un van : faire les plans avant tout
    étapes pour aménager un van
    Prenez le temps de la réflexion et posez vos idées : comment voulez-vous aménager votre van ? Pensez aux voyages futurs, aux besoins quotidiens, à votre façon de vivre, à vos habitudes… Voulez-vous donner une plus grande importance à la cuisine ou à l’espace nuit ? Plutôt bois ou métal ? Quelle quantité de matériel transportez vous ? Un van est un habitacle réduit, tout doit être fonctionnel et compact (sauf si vous êtes partis dans l’aménagement d’un bus bien sûr !). Pour le côté plus technique des installations électriques et gaz, procurez-vous le guide « Aménagements des camping-cars, confort et sécurité des occupants », édité par l’AFNOR. N’hésitez pas à scruter les blogs d’autres vanlifers, c’est une bonne source d’inspiration ! Dès que tous vos plans sont prêts, que vous idées sont couchées sur papier, lancez-vous dans l’aménagement et le bricolage !

 

  • Passer le certificat de conformité
    étapes pour aménager un van
    Le certificat de conformité est à obtenir auprès d’organismes agréés comme Bureau Veritas ou Qualigaz. Vous devez faire passer ce certificat avant de vous occuper du dossier d’homologation pour la DREAL. C’est un certificat coûteux, entre 200 € et 300 €, mais très utile car les professionnels contrôlent l’installation de gaz combustible, les appareils de chauffage et cuisson, le réfrigérateur, les issues de secours, les dispositifs de ventilation…

 

 

  • Remplir le dossier d’homologation

    étapes pour aménager un van Soyons clair, c’est la partie la plus fastidieuse de l’homologation ! Vous devez en effet remplir le dossier RTI03.5.1 de la DREAL (Direction Générale de l’Environnement, l’Aménagement et Logement). Parmi les formalités à faire : fournir les plans du véhicule, faire une notice descriptive des aménagements, calculer la répartition des charges… Tous les éléments sont listés dans le formulaire. En cas de doute, vous pouvez toujours contacter la DREAL de votre région. Une fois rempli, envoyez-le avec un chèque de 86,90 €. Après quelques semaines, vous êtes convoqués pour passer un nouveau contrôle où à l’issu de celui-ci vous obtiendrez le graal : le procès-verbal pour obtenir le certificat d’immatriculation ! Ouf c’est fini !

 

 

Et voilà, notre guide « Aménager son van » touche à sa fin ! On espère que nos conseils et astuces vous seront utiles pour toutes les étapes pour aménager un van soi-même ! N’hésitez pas à partager vos propres astuces ou vos aménagements en commentaires ou en nous contactant directement !